L’Angleterre prête à chiper Michael Olise à l’équipe de France !

Par Aurélien Macedo
3 min.
OLise @Maxppp

Absent de la liste des 26 Bleus pour l’Euro 2024, Michael Olise (22 ans) est une solution d’avenir pour l’équipe de France. Excellent avec Crystal Palace, il a séduit le sélectionneur anglais Gareth Southgate qui ne serait pas contre l’idée de pouvoir compter sur lui à l’avenir.

Il est l’un des Français en forme en cette fin de saison. Comme un poisson dans l’eau sous les ordres d’Oliver Glasner à Crystal Palace, Michale Olise (22 ans) enchaîne les prestations de choix avec les Eagles. L’ailier droit qui peut jouer milieu offensif a su tirer le maximum de son temps de jeu malgré les blessures puisqu’il affiche 10 buts et 6 passes décisives en 19 matches. Des chiffres intéressants qui ont permis de voir son nom ressortir peu avant l’annonce de la liste de Didier Deschamps. Finalement pas appelé en équipe de France pour l’Euro 2024, il reste à la disposition de Thierry Henry pour l’équipe de France U23 en vue des Jeux Olympiques de Paris. À moins que l’état de santé de Kingsley Coman l’empêche de disputer la compétition, une issue qui pourrait rebattre les cartes.

La suite après cette publicité

Quoiqu’il en soit, la décision du sélectionneur français surprend outre-Manche où les prestations de Michael Olise en Premier League ont été jugées extraordinaires. Oliver Glasner, le coach de ce dernier a fait part de son étonnement : «quand on le voit jouer ces dernières semaines, il a de très gros arguments, il montre vraiment des performances exceptionnelles. Mais je ne veux pas donner de conseils à Didier Deschamps. Leur équipe s’est qualifiée ; ils ont des joueurs qui ont été responsables de la qualification pour l’Euro et ce n’est pas si facile ensuite de les laisser tomber et de dire "d’accord, merci beaucoup, vous avez fait du bon travail en vous qualifiant, mais maintenant avec l’Euro, merci" et de nommer ensuite un autre joueur. Parfois, il faut prendre des décisions très, très difficiles, mais de mon point de vue, avec tout ce que j’ai vu de Michael, tout ce que je vois tous les jours, avec son talent, avec sa qualité, avec sa compétitivité, je dirais oui, il l’aurait mérité, mais c’est la décision de Didier Deschamps.» Et cette décision n’a pas été sans conséquence.

À lire EdF : Eduardo Camavinga absent de l’entraînement, Mbappé chambré

Gareth Southgate a affiché son intérêt

En effet, Michael Olise a la spécificité de pouvoir jouer pour quatre sélections différentes. Né à Londres en Angleterre, il peut jouer pour les Three Lions en plus des Bleus et de l’Algérie puisque sa mère est franco-algérienne. Son père est quant à lui Nigérian. Autrement dit, si la France a l’avantage, les trois autres sélections auraient également intérêt à avoir les faveurs de Michael Olise. Alors que la presse algérienne l’annonce régulièrement du côté des Fennecs, Michael Olise a toujours donné la priorité aux Bleus avec qui il a disputé le Tournoi de Toulon 2019. Il a même disputé le dernier Euro U21 en 2023, mais s’était blessé au cours de la compétition. Dans les plans de Thierry Henry pour les Jeux Olympiques à défaut d’avoir été dans ceux de Didier Deschamps pour cet Euro 2024, il est aussi apprécié par le sélectionneur anglais, Gareth Southgate.

La suite après cette publicité

Ce dernier explique qu’il maintiendra son intérêt pour le joueur si jamais il souhaite choisir d’évoluer pour les Three Lions. «Il lui faudrait un transfert d’association. Ce processus prendrait un certain temps. C’est évidemment un très bon joueur, il n’a pas fait partie de leur équipe. Ils l’emmèneront peut-être aux Jeux Olympiques, je ne sais pas. C’est un joueur qui devrait nous intéresser, car c’est un très bon joueur, mais il n’est pas possible de faire tout cela à temps pour l’Euro», a-t-il ainsi déclaré. Joueur scruté, Michael Olise plaît donc à au moins deux sélections autres que la France. Reste à savoir ce que prévoit Didier Deschamps pour lui et si cela pourrait ainsi pousser le joueur de Crystal Palace a opté pour une autre équipe nationale.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité