Ligue 1 : Monaco renverse Metz grâce à Golovin et reprend le trône de leader

Par Léo Scalco
2 min.
Adi Hütter, entraîneur de l'AS Monaco, entouré de ses joueurs @Maxppp

Face à une valeureuse équipe du FC Metz, l’AS Monaco a renversé la situation grâce à Aleksandr Golovin, auteur d’un doublé sensationnel pour répondre au but stratosphérique de Lamine Camara (2-1).

Avant la rencontre de bas de tableau entre l’Olympique Lyonnais et Clermont pour clôturer cette 9ème journée de Ligue 1 ce dimanche, une confrontation très intéressante offrait un duel à priori déséquilibré sur le papier entre l’AS Monaco et le FC Metz. Après les victoires de l’OGC Nice et du Paris Saint-Germain, les joueurs d’Adi Hütter devaient absolument s’imposer à domicile pour reprendre leur place sur le trône face à une équipe qui restait à ce moment-là sur trois défaites consécutives. Malgré cet enjeu, les locaux prenaient le pire départ imaginable. Alors que Youssouf Fofana se faisait chiper le ballon au milieu de terrain, Lamine Camara ne tergiversait pas et armait une frappe stratosphérique de plus de 50 mètres pour tromper un Philipp Köhn avancé (4e, 0-1).

La suite après cette publicité

Après cela, il fallait attendre la fin du premier quart d’heure pour voir une réaction monégasque. Si dans un premier temps Ablie Jallow écrasait sa reprise, Aleksandr Golovin faisait briller Alexandre Oukidja (16e). Quelques minutes plus tard, Mohamed Camara manquait son duel face au gardien messin (23e) tandis qu’Oscar Estupiñan devait laisser ses coéquipiers à la suite d’une blessure à la demi-heure de jeu. Mais juste avant la mi-temps, un autre geste de grande classe changeait la physionomie de cette première période. Chrislain Matsima s’appuyait sur milieu russe qui revenait dans l’axe avant de décocher une frappe splendide qui terminait sa course dans la lucarne gauche du FC Metz (42e, 1-1). Une égalisation qui promettait une deuxième période de folie au stade Louis-II.

À lire PSG : Kylian Mbappé pas dans le groupe pour Metz

Monaco reprend son trône à Nice

Et chose promise, chose due. Dès le retour des vestiaires, la rencontre s’emballait. Après un nouvel égarement de sa défense, Philipp Köhn devait s’employer pour détourner un tir de Benjamin Tetteh (46e). Dans la foulée, Danley Jean-Jacques, servi en profondeur plein axe, se présentait dans la surface mais il perdait son face-à-face contre le portier monégasque (48e). Une occasion très vite regrettée par les Messins qui se faisaien surprendre par un nouveau coup de génie d’Aleksandr Golovin, auteur d’une nouvelle frappe splendide sur un coup franc légèrement excentré à l’extérieur de la surface de réparation adverse (55e, 2-1). Un véritable coup dur pour les joueurs de Laszlo Bölöni qui éprouvaient de plus en plus de difficulté à s’approcher du but de l’AS Monaco.

La suite après cette publicité

Classement général Ligue 1 Uber Eats

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
1 PSG PSG 73 33 46 21 10 2 79 33
2 Monaco Monaco 64 33 22 19 7 7 64 42
3 Lille Lille 58 33 18 16 10 7 50 32
4 Brest Brest 58 33 16 16 10 7 50 34
5 Nice Nice 54 33 11 15 9 9 38 27
Voir le classement complet

A l’heure de jeu, les coéquipiers de Wissam Ben Yedder continuaient d’accentuer la pression sur les cages d’Alexandre Oukidja. Takumi Minamino butait dans un premier temps sur le gardien des Grenats avant que Maghnes Akliouche ne s’essaye à son tour, sans succès également (65e). A l’aube du dernier quart d’heure, Folarin Balogun se jetait pour propulser le cuir au fond des filets mais le ballon fuyait le pied de l’attaquant monégasque (74e). En toute fin de rencontre, Kevin Van den Kerkhof manquait l’égalisation à son tour après un nouvel arrêt de Philipp Köhn (90e). Grâce à ce succès étriqué, l’AS Monaco reprend la place de leader à l’OGC Nice.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité