Adrien Silva règle ses comptes avec l'AS Monaco !

L'international portugais de 31 ans a affiché sa déception quant à son départ définitif du club, et ce alors que les dirigeants lui avaient assuré qu'ils allaient le conserver.

Adrien Silva suscite les convoitises du Sporting CP
Adrien Silva suscite les convoitises du Sporting CP ©Maxppp

Après un an et demi, l'aventure d'Adrien Silva en Principauté vient de se conclure. C'est l'AS Monaco qui l'a officialisé dans un communiqué publié plus tôt dans la semaine. Prêté par les Foxes depuis janvier 2019, l'international portugais est donc de retour en Angleterre, où son avenir sera réglé dans les prochaines semaines. On savait que plusieurs clubs, à l'image du Sporting CP, étaient intéressés par le milieu de terrain, mais l'hypothèse de le voir rester à Monaco existait bien.

La suite après cette publicité

Et visiblement, le principal concerné se serait bien vu rester sur le Rocher, comme il l'a fait savoir dans un long entretien accordé à France Football. « Ce qui vient de se passer vient une nouvelle fois de me prouver que rien n'était jamais acquis dans le foot. En tout cas pas avant que les choses soient couchées sur papier... », a-t-il d'abord lancé avant de poursuivre.

« J'aurais aimé poursuivre ici »

« Monaco avait émis le souhait de me garder en tant que cadre au sein de son prochain effectif. C'est en tout cas ce que les dirigeants m'avaient indiqué. Mais pendant la crise, le club m'a fait part de son changement de décision. C'est quelque chose qui m'a (il cherche ses mots)... surpris », a expliqué celui qui a disputé 22 rencontres de Ligue 1 cette saison (13 titularisations, 2 passes décisives). Officiellement, il n'y avait aucune option d'achat dans le deal signé entre Leicester et Monaco, mais ces derniers avaient toujours la possibilité de négocier.

Forcément, il a donc été surpris par ce départ : « ça m'a étonné car je me suis très bien adapté à l'ASM et que je pensais avoir rendu des services à un moment où le club était en proie à de grosses grosses (il insiste) difficultés. Quand je suis arrivé, le club était avant dernier ! J'ai pris ce risque car j'avais envie de rejouer et de retrouver le coach Jardim. Ça a tout de suite matché avec les gens et j'aurais aimé poursuivre ici» Une perte déjà considérable en vue de la saison prochaine pour Robert Moreno...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires