Nantes : Antoine Kombouaré explique le renouveau d'Alban Lafont

Alban Lafont à la parade avec le FC Nantes en Ligue 1
Alban Lafont à la parade avec le FC Nantes en Ligue 1 ©Maxppp

Ce mercredi à 21 heures, le FC Nantes accueillera l'Olympique de Marseille pour le compte de la seizième journée de Ligue 1. Des Canaris qui restent sur un match nul contre le champion de France en titre lillois (1-1) et qui peuvent, d'ailleurs, remercier Alban Lafont, très performant lors de cette rencontre, à l'image de ce penalty arrêté face à Jonathan David en toute fin de rencontre. Révélé très jeune du côté du Téfécé, le portier nantais peine, malgré tout, à confirmer tous les espoirs placés en lui depuis plusieurs saisons. Mais depuis le début de saison, le gardien du FCN qui fêtera ses 23 ans le 23 janvier prochain enchaine les performances de haute volée. À ce titre, si Alban Lafont semble avoir franchi un cap, ceci n'est pas lié au hasard pour son entraineur Antoine Kombouaré, présent en conférence de presse avant de recevoir l'OM.

La suite après cette publicité

«Quand je suis arrivé, j'ai trouvé un gardien en difficulté, qui doutait (...) en discutant, j'ai vu un garçon qui n’était pas dedans. Il est en grande partie responsable parce que c’est un garçon qui a besoin de travailler. Et il ne travaillait pas. La première chose à faire, c’était de remettre le bleu de chauffe. C’est ce qu’il a fait». Mais au-delà d'une implication retrouvée, le Kanak explique aussi l'importance de lui confier des responsabilités : «le brassard de capitaine lui donne des responsabilités et il aime ça. Il attendait ça je pense. Il est épanoui. J’attends de lui toujours plus, il ne faut pas qu’il se relâche. Surtout pas». En attendant, Lafont enchaine les prestations étincelantes et pourrait à ce rythme visait bien plus haut selon son coach : «s’il continue comme ça, je ne doute pas que Deschamps ait un œil sur lui. Il a fait partie des Espoirs pendant très longtemps. Il (ndlr : Deschamps) sait qu'il est là. A lui de faire ce qu’il faut pour frapper à la porte». Une chose est sûre, les Nantais auront besoin d'un grand Alban Lafont face aux Phocéens.

Plus d'infos

Commentaires