Euro 2020 : l'Autriche vient à bout de la Macédoine du Nord

Pour son premier match dans l’histoire de l’Euro, la Macédoine du Nord s’est écroulée en seconde période malgré le but de la légende Goran Pandev. Des Autrichiens méritant ont su profiter de la baisse de régime des Lions Rouges pour mettre la pression sur les Pays-Bas en prenant les trois points (3-1).

Michael Gregoritsch inscrivant le but victorieux de l'Autriche face à la Macédoine du Nord
Michael Gregoritsch inscrivant le but victorieux de l'Autriche face à la Macédoine du Nord ©Maxppp

La première rencontre du Groupe C se déroulait ce dimanche après-midi entre l’Autriche de David Alaba et la Macédoine du Nord de Goran Pandev dans l’Arena Națională de Bucarest. Cette dernière, 62ème nation mondiale, vivait alors un moment historique en disputant le tout premier match en compétition internationale de son histoire face à Autriche, 23ème au classement FIFA, plus expérimentée. Pour cette première historique, Igor Angelovski décidait d’aligner la totalité de ces cadres : Pandev avec Trajkovski devant le trio du milieu de terrain Elmas - Ademi - Bardhi, soutenu par l’expérimenté ailier de Leeds Alioski en défense avec Musliu - Velkovski -Ristovski - Nikolov et Dimitrievski dans les buts. Côté Autrichien, Franco Foda décidait de positionner Alaba en défense aux côtés du quatuor Laimer - Dragović - Hinteregger - Ulmer, au milieu Schalger, Laimer, Baumgartner ou encore Sabitzer étaient alignés. Devant, Kalajdzic était seul et derrière, Bachmann était aux cages.

La suite après cette publicité

Dans ce début de match les deux nations se rendaient la balle et ne se procuraient aucune occasion vraiment dangereuse. Il fallait attendre la 18e minute de jeu pour voir une première occasion et un premier but. Sur un centre magnifique de Marcel Sabitzer, le latéral du Borussia Monchengladbach Stefan Lainer venait couper la trajectoire du ballon et croiser sa frappe pour tromper le portier macédonien. 1-0 pour l’Autriche. Quelle transversale millimétrée du milieu de terrain de Leipzig. 5 minutes plus tard, les Autrichiens retournaient à l’attaque et se procuraient une nouvelle grosse occasion avec cette reprise manquée de Sasa Kalajdzic, trouvé seul dans la surface. Mais la Macédoine du Nord ne tardait pas à montrer les crocs. À la suite d’une mésentente défensive entre Alaba et Bachmann, Goran Pandev se retrouvait dans la surface avec le ballon et un but vide devant lui. L’attaquant du Genoa ne se faisait pas prier et égalisait à la 28e minute de jeu. Une occasion, un but sur une erreur défensive. 1-1 dans cette première période. Qui d’autre que lui pour inscrire le premier but de l’histoire des Lions Rouges dans une compétition internationale ? Le vétéran (37 ans) aux 116 sélections et aux 37 buts qui devenait alors le deuxième plus vieux buteur de l’histoire de l’Euro.

De valeureux Lions Rouges pour cette première historique

À la pause, les deux équipes retournaient aux vestiaires dos à dos dans un choc intéressant. Au retour des vestiaires, Aleksandar Dragović, touché en première période, laissait sa place à Philipp Lienhart. Changement poste pour poste entre deux défenseurs centraux. La seconde période démarrait comme la première : très peu d’occasions mais beaucoup d’intensité. L’Autriche gardait le cuir et la Macédoine du Nord tentait de lui subtiliser avec un pressing remarquable. À la 58e minute de jeu, l’ancien buteur de West Ham et de Stoke City Marko Arnautovic faisait son entrée. À partir de là les Lions Rouges passaient le reste de la seconde moitié du match dans leur surface et ne procédaient qu’en contre. Michael Gregoritsch, entré en jeu un peu plus tôt, se procurait une énorme occasion de la tête mais le gardien macédonien sauvait les siens grâce à une claquette bien sentie (63e).

À la 77e minute de jeu, le capitaine David Alaba, positionné sur côté gauche envoyait un excellent centre vers Michael Gregoritsch qui reprenait du droit. 2-1 pour l’Autriche, score mérité au regard de la seconde période. Depuis le retour des vestiaires, la Macédoine du Nord ne produisait plus grand chose malgré quelques occasions mal négociées dans le dernier geste notamment. En toute fin de match, Arnautovic venait même détruire les derniers espoirs macédoniens et sceller le résultat de ce match. Après un superbe une-deux avec Konrad Laimer, l’attaquant du Shanghai SIPG dribblait le gardien et faisait trembler les filets (88e). 3-1 pour l’Autriche. Les Lions Rouges se sont écroulés. Et le score en restait là. Une Autriche plus expérimentée et dont la deuxième période était de bien meilleure facture venait à bout d’une Macédoine du Nord valeureuse et qui pouvait donc sortir de cette rencontre avec des regrets. Avant le match de ce soir entre les Pays-Bas et l'Ukraine dans le Groupe C, c'est alors l'Autriche qui prenait le fauteuil de leader en battant la Macédoine du Nord.

Plus d'infos

Commentaires