Ligue 1 : Lens fait dégoupiller l'AS Saint-Étienne et prend la 2e place

En forme en ce début de saison, le Racing Club de Lens et l'AS Saint-Étienne se retrouvaient pour le compte de la sixième journée de Ligue 1. Les Nordistes ont confirmé leurs précédentes performances et s'imposent 2-0 contre une équipe stéphanoise réduite à neuf.

Florian Sotoca avec le RC Lens
Florian Sotoca avec le RC Lens ©Maxppp

Clubs historiques du Championnat de France, le Racing Club de Lens et l'AS Saint-Étienne se retrouvaient ce samedi après-midi du côté du Stade Felix Bollaert-Delelis. Malgré son statut de promu, Lens s'avançait en tant que septième de Ligue 1 alors que l'AS Saint-Étienne était cinquième. Pour cette rencontre, les Nordistes se présentaient dans leur traditionnel 3-5-2 avec Jean-Louis Leca dans les cages devant Jonathan Gradit, Loïc Badé et Facundo Medina. Les rôles de pistons étaient assurés par Jonathan Clauss et Massadio Haïdara. Yannick Cahuzac et Cheick Doucouré composaient le double pivot alors que Gaël Kakuta soutenait Florian Sotoca et Ignatius Ganago en attaque. De son côté, l'AS Saint-Étienne misait sur un 4-2-3-1 avec Jessy Moulin en dernier rempart. Il bénéficiait d'une défense constituée d'Alpha Sissoko, Harold Moukoudi, Timothée Kolodziejczak et Yvann Maçon. Yvan Neyou et Mahdi Camara se retrouvaient au cœur du jeu tandis que Denis Bouanga, Adil Aouchiche et Maxence Rivera évoluaient un cran plus haut juste derrière Arnaud Nordin.

La suite après cette publicité

Et le moindre que l'on puisse dire, c'est qu'il ne fallait pas arriver en retard dans cette rencontre. Lens jouait sans complexe et se procurait la toute première opportunité de la partie. Trouvé sur la droite Jonahtan Clauss débordait et centrait devant le but. Florian Sotoca s'effaçait au bon moment alors qu'il se trouvait au premier poteau. Surpris, Timothée Kolodziejczak détournait malencontreusement en corner (2e). Déjà mis en difficulté, l'ancien Niçois allait commettre une grave erreur dans la foulée. Lancé sur la droite de la surface, Ignatius Ganago était fauché par Timothée Kolodziejczak et Bastien Dechepy désignait le petit point blanc (10e). Après visionnage de l'arbitrage vidéo, il délivrait un carton rouge au défenseur stéphanois puisque le geste n'était pas maîtrisé. D'une lourde frappe du gauche dans la lucarne droite de Jessy Moulin, Gaël Kakuta transformait la sentence (1-0, 15e). Malheureusement, Lens devait faire sans Ignatius Ganago contraint de sortir sur blessure et remplacé par Simon Banza (16e). A dix, Saint-Étienne devait renforcer sa défense avec Saïdou Sow et Maxence Rivera en faisait les frais (16e).

L'AS Saint-Étienne a terminé à neuf

Dans ce contexte particulier, Lens poursuivait sa marche vers l'avant. Côté gauche, Gaël Kakuta bottait un coup franc vers le but adverse. Au premier poteau, Facundo Medina se distinguait d'une déviation vers le petit filet droit qui ne laissait aucune chance au gardien (20e). Cependant son but était refusé après utilisation de l'arbitrage vidéo (22e). Un soulagement pour l'équipe de Claude Puel qui subissait. Battus dans les duels, les Stéphanois voyaient les locaux se procurer les meilleures occasions. Manquant de réalisme, Lens rentrait au vestiaire avec un avantage de 1-0 et revenait avec de bonnes intentions. Trouvé côté droit Jonathan Clauss percutait bien et centrait vers la surface et Jessy Moulin repoussait devant son but. Florian Sotoca suivait bien, mais bien gêné par le gardien, il frappait au-dessus du but ouvert (46e). Saint-Étienne qui avait fait entrer à la pause Wahbi Khazri ne semblait pas capable de réagir. Mieux, Lens continuait de se procurer des occasions à l'image d'une frappe lointaine de Jonathan Clauss (53e).

Servi plein axe par Gaël Kakuta, Cheick Doucouré frappait de loin, mais sa tentative s'envolait dans les tribunes (60e). La situation se compliquait pour l'AS Saint-Étienne quand Wahbi Khazri taclait devant la surface adverse Jonathan Gradit. Totalement en retard, le Tunisien écopait d'un carton rouge et laissait son équipe à neuf (65e). Trouvé sur la droite devant la surface adverse, Massadio Haïdara déclenchait un lourd tir à ras de terre qui manquait d'accrocher le cadre (72e). Le chronomètre continuait de tourner et Lens tentait de se mettre définitivement à l'abri. Ce but est arrivé sur corner. Côté gauche, Tony Mauricio délivrait un corner vers le premier poteau. Florian Sotoca s'élevait dans les airs et plaçait la sphère sur la gauche du but (2-0, 81e). Avec un matelas plus confortable, Lens tenait bon et s'imposait finalement 2-0. Un résultat qui permet à Lens de se classer deuxième de Ligue 1 et de revenir à hauteur du leader, le Stade Rennais.

Le classement de la Ligue 1

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires