Antonio Blanco, Miguel Gutierrez, Sergio Arribas, fumée blanche pour l'avenir du Real Madrid

Touché par une cascade de blessure en fin de saison, le Real Madrid a pu compter sur ses jeunes. Trois d'entre eux ont particulièrement brillé, il s'agit d'Antonio Blanco, Sergio Arribas, Miguel Gutierrez. Focus.

Antonio Blanco, Miguel Gutierrez et Sergio Arribas
Antonio Blanco, Miguel Gutierrez et Sergio Arribas ©Maxppp
La suite après cette publicité

Réputé pour être un club réunissant les grandes stars de la planète, le Real Madrid a changé de politique lors des dernières années. Recrutant moins de noms clinquants, le club merengue mise davantage sur la jeunesse à l'image de Federico Valverde, Vinicius Junior, Rodrygo Goes ou encore Martin Odegaard. Cela reste encore balbutiant dans la pratique, car la vieille garde de Zinedine Zidane est toujours en place malgré les efforts déployés. La Castilla, l'équipe réserve des Merengues a souvent eu le mauvais rôle lors des dernières années. Pépinière de talents, elle n'a vu que très peu de joueurs rejoindre l'équipe première. Ce qui a d'ailleurs valu de nombreuses critiques à l'entraîneur tricolore, d'autant plus que bon nombre de ces jeunes ont explosé ailleurs.

Ainsi, on va retenir Alvaro Morata, Nacho Fernandez, Dani Carvajal, Lucas Vazquez et Federico Valverde parmi les joueurs qui auront eu un rôle un minimum important avec les Merengues. C'est très peu pour un centre de formation aussi réputé où des joueurs comme Achraf Hakimi (Inter Milan), Sergio Reguilon (Tottenham), Oscar Rodriguez (Séville), Mario Hermoso (Atlético de Madrid), Diego Llorente (Leeds United) ou encore Marcos Llorente (Atlético de Madrid) sont sortis lors des dernières années. Pourtant si on se penche sur la nouvelle génération qui arrive, l'espoir est clairement présent.

Le Real Madrid se porte bien dans les classes jeunes

La saison dernière, le Real Madrid s'est offert un parcours de rêve en Youth League en écartant la Juventus (3-1), l'Inter Milan (3-0) et le Red Bull Salzbourg (2-1) puis en dominant Benfica 3-2 en finale. En écartant ainsi des formations réputées pour leur formation, le club merengue dirigé par Raul a marqué la compétition de son empreinte. Certains joueurs ont particulièrement brillé dans un collectif assez fort. Ainsi, Miguel Gutierrez, Victor Chust, Antonio Blanco, Marvin Park et Sergio Arribas ont particulièrement brillé dans cette compétition. Si bien que lors de cette saison 2020/2021, ils ont été récompensés avec des apparitions avec l'équipe première.

Tous les cinq dans le groupe de la Castilla où ils sont des membres importants, ils réalisent une saison pleine en club. Actuellement en barrage d'accession pour faire monter le Real Madrid Castilla en deuxième division espagnole, la formation de Raul regorge de talents et certains d'entre eux n'ont pas fini de faire parler d'eux. Alors que le Real Madrid a connu pas mal de pépins physiques en cette fin de saison, Antonio Blanco (20 ans), Sergio Arribas (19 ans) et Miguel Gutierrez (19 ans) ont marqué plein de points.

Un trio ultra-prometteur

Alors que Marcelo tire la langue et que Ferland Mendy est indiscutable sur le flanc gauche de la défense madrilène, le jeune Miguel Gutierrez pourrait tirer son épingle du jeu. Utilisé trois fois pour l'instant avec le Real Madrid, il se distingue notamment par une belle qualité de centre et apporte de la sécurité en défense. Ainsi, il pourrait profiter de la méforme de Marcelo et des pépins physiques de Ferland Mendy pour débuter contre Grenade ce jeudi. Ses débuts ne se sont produits qu'en avril, mais il y a bien longtemps que Zinedine Zidane était sous le charme, notamment après l'avoir vu à l'œuvre en présaison. Sous contrat jusqu'en juin 2024, le latéral espagnol devrait d'ailleurs être promu la saison prochaine et être totalement intégré à l'équipe première, alors que plusieurs écuries anglaises se sont déjà positionnées sur son dossier selon la presse ibérique. Mais en Espagne, si le sort de Marcelo semble scellé, on voit en Gutierrez un candidat sérieux à une place de titulaire à gauche sur le moyen terme...

Antonio Blanco lui a déjà eu l'honneur de débuter contre Cadix (3-0) et Osasuna (2-0). Utilisé lors de 4 des 5 derniers matches, il a montré beaucoup de personnalité balle au pied et a su former un double pivot complémentaire de Casemiro, ou même jouer à son poste seul en l'absence de ce dernier. Prendre à son compte le jeu du Real en l'absence de Toni Kroos et de Luka Modric ce n'est pas donné à tout le monde et Antonio Blanco sait le faire. Considéré comme le remplaçant naturel de Casemiro, Antonio Blanco a récemment prolongé jusqu'en juin 2023 et dispose d'un profil un peu plus créatif que le Brésilien, à tel point qu'en Espagne on le compare même plus à un joueur comme Xabi Alonso. Lui aussi avait tapé dans l'œil de Zizou depuis quelque temps déjà, et il rend bien la confiance accordée par le tacticien tricolore.

Zinedine Zidane sous le charme

Enfin, Sergio Arribas a une grosse concurrence avec Marco Asensio, Eden Hazard, Vinicius Junior, Rodrygo Goes et Isco dans sa zone. Le jeune ailier compte tout de même huit apparitions en Liga ainsi que deux en Ligue des Champions et démontre un potentiel intéressant. Buteur à 3 reprises en 15 matches avec la Castilla, il devra perfectionner sa finition, mais sa capacité d'élimination et de débordement est intéressante. Auteur récemment d'un but merveilleux avec la Fabrica, il est en train de devenir doucement, mais sûrement celui qui va remplacer Isco. Son profil est de plus en plus rare dans le football actuel, à mi-chemin entre le relayeur et le numéro 10, toujours là entre les lignes pour faire des différences balle au pied ou via des transmissions bien senties pour ses partenaires.

Trois jeunes hommes talentueux qui ne cessent d'impressionner. Si bien que même le coach Zinedine Zidane est assez enthousiaste et confiant : «Antonio Blanco a été très bon. C'est l'un de nos joueurs. Il est avec le Castilla, mais il peut jouer avec nous. Gutierrez et Arribas aussi, ils ont passé beaucoup de temps avec nous. Ils apportent de l'énergie positive et il faut en profiter.» Perturbé par les blessures, le Real Madrid a su faire confiance à ses jeunes qui lui ont rendu sur le terrain. Et ça, sans compter d'autres éléments très prometteurs de l'académie merengue, comme le défenseur Victor Chust, qu'on a aussi pu voir à l'œuvre cette saison, ou l'attaquant Marvin Park. Un petit groupe de cinq jeunes qui compose la jeunesse dorée de La Fabrica, les Mirlos Five (Mirlos est le nom qu'on donne aux jeunes issus du centre de formation madrilène, NDLR). La belle histoire peut se poursuivre dans les années futures, mais pour cela, le Real Madrid devra leur laisser le loisir de s'exprimer.

Plus d'infos

Commentaires