La force tranquille des Bleus

Les Bleus sont parfaitement entrés en lice dans cet Euro 2020 en l'emportant contre l'Allemagne. On l'a vu sur le terrain, les Français forment une vraie équipe, un vrai groupe. Tous ceux qui sont passés devant les micros après la confrontation en ont parlé.

Les Bleus face à l'Allemagne
Les Bleus face à l'Allemagne ©Maxppp
La suite après cette publicité

Entrée en lice qui paraissait compliquée pour les Français contre l'Allemagne à l'Allianz Arena mardi soir. Pourtant, les Bleus se sont imposés sur le score d'un but à zéro et ont globalement maîtrisé leur sujet tout au long de la confrontation. Comme on vous l'expliquait, les Français n'ont pas à proprement parler de style de jeu, ce qui constitue un casse-tête pour ses adversaires. Pour autant, ils ont des valeurs, et notamment de solidarité.

En effet, cette équipe ne manque pas de coeur. Et si on expliquait les difficultés offensives, en tout cas dans l'animation, il faut tout de même relever que les trois attaquants ont fait le boulot défensivement, on pense notamment à ce merveilleux pressing d'Antoine Griezmann, alors qu'on jouait les derniers instants, et qui a fini par tacler dans les pieds de Joshua Kimmich pour propulser le cuir en dehors des limites du terrain.

Rabiot et Pavard aux anges

« Je suis content de ma prestation, mais aussi de l'ensemble du groupe sur le terrain et ceux qui nous ont encouragés sur le côté. On était tous unis avant ce match, c'est la victoire de tout un groupe, on a montré un super état d'esprit. Il faut continuer comme ça, il y aura des matches plus simples, mais il fallait rentrer comme cela dans la compétition », expliquait d'ailleurs Adrien Rabiot à l'issue de la rencontre au micro de beIN Sports.

Même son de cloche chez Benjamin Pavard, le latéral : « on est tombé sur une bonne équipe qui a eu la possession, on a fait un gros match, on a été solidaires. On a fait un très gros match ». Mais le plus important c'est ce qu'en a pensé le sélectionneur. Et on sait très bien qu'il a du être absolument ravi par l'esprit de corps montré par ses hommes.

Trois titulaires seulement absents en 2018

« On se sent bien, physiquement aussi même si on va monter en puissance. C'est de bon augure pour la suite. On a plutôt bien géré leurs temps forts, ils n'ont pas eu beaucoup de tirs à cadré on a bien défendu collectivement. On a toujours cette capacité à rester uni, à faire les efforts ensemble. J'ai regretté quelques situations en première ou on pouvait éviter ce pressing de la première ligne. Je pense que les Allemands ont laissé de l'énergie, techniquement on peut faire mieux. Au niveau de l'engagement et de la détermination, ils ont répondu à mes attentes. On attendait ce moment depuis un an et demi. C'est que le premier match. Il n'est pas décisif, mais il est important », a expliqué Didier Deschamps en conférence de presse d'après-match.

On le sait, les individualités font beaucoup, mais lors d'une compétition, c'est tout un groupe qui fait avancer les choses. Il suffit d'ailleurs de voir à quelle vitesse a été éteinte la polémique entre Olivier Giroud et Kylian Mbappé. Ils étaient encore probablement trop justes en 2016, mais en 2018, un groupe s'est formé dans la victoire. Sur les onze titulaires, seulement trois n'étaient pas là en 2018 (Kimpembe, Rabiot et Benzema). Mais cette fois, l'intégration a été excellente. Et c'est tout ce qu'on demande à nos Bleus.

Plus d'infos

Commentaires