Saint-Étienne active la piste Loïc Rémy !

Lanterne rouge de Ligue 1 avec seulement quinze unités, l'AS Saint-Étienne souhaite profiter de ce mercato hivernal pour se renforcer et ainsi tenter de réussir son opération maintien. Dans cette optique et après avoir d'ores et déjà attiré Paul Bernardoni, Sada Thioub, Bakary Sako, Joris Gnagnon ou encore Eliaquim Mangala, le club du Forez s'active sur le plan offensif et Loïc Rémy ne laisse d'ailleurs pas insensibles les dirigeants stéphanois.

Loïc Rémy, sous les couleurs de Caykur Rizespor
Loïc Rémy, sous les couleurs de Caykur Rizespor ©Maxppp

Alors que le mercato hivernal refermera ses portes dans quelques jours, l'AS Saint-Étienne, lanterne rouge du championnat de France, s'active sur tous les fronts pour tenter de renforcer un collectif, jusqu'à présent, très fragile (19 buts marqués, 43 encaissés). Pour ce faire, le board stéphanois peut d'ores et déjà se targuer d'avoir mis la main sur plusieurs noms afin d'améliorer son animation défensive : Paul Bernardoni, Joris Gnagnon ou encore Eliaquim Mangala. Deuxième pire attaque de Ligue 1, le club du Forez se doit aussi - logiquement - de penser à différents profils capables d'améliorer l'efficacité des Verts face au but. Et si Sada Thioub et Bakary Sako sont arrivés en ce sens, l'ASSE, qui n'a pas pu finaliser la piste menant à Robert Beric, ne compte pas en rester là.

La suite après cette publicité

Selon nos informations, Saint-Étienne est ainsi passé à l'action pour Loïc Rémy, évoluant actuellement en Turquie sous les couleurs du Caykur Rizespor, 18ème de Süper Lig. Libre de tout contrat en juin prochain, l'attaquant international français (31 sélections, 7 buts) n'est d'ailleurs pas contre l'idée d'un retour en France. Gêné par les blessures (hanche) et titularisé à seulement deux reprises toutes compétitions confondues depuis le début de la saison, le numéro 7 du club turc n'a par ailleurs jamais trouvé le chemin des filets en 9 rencontres, lui qui restait pourtant sur une saison passée aboutie avec un bilan de 7 buts et 1 passe décisive en 19 matches de championnat.

Le choix de l'expérience !

Dans cette optique, les Verts sont ainsi rentrés en contact avec la formation de Rizespor pour discuter de la possibilité d'un come-back de l'ancien Lyonnais dans l'Hexagone. Une possibilité aux allures de nouveau challenge pour celui qui a récemment fêté ses 35 ans et a d'ores et déjà pas mal bourlingué durant sa carrière. Après avoir effectué ses débuts professionnels à l'Olympique Lyonnais le 14 octobre 2006 lors d'un derby face à... l'AS Saint-Etienne, l'avant-centre, natif de Rillieux-la-Pape, s'est ensuite envolé pour un tour de France. Lens, Nice puis Marseille avant de filer à l'anglaise en janvier 2013 pour rejoindre les Queen's Park Rangers puis Newcastle, Chelsea ou encore Crystal Palace.

Auteur de 145 buts en 430 matches professionnels au cours de sa carrière, Loïc Rémy a également expérimenté les joutes du championnat espagnol en rejoignant lors de la saison 2017-2018 l'équipe de Las Palmas pendant six mois, et ce avant de poser ses valises à Getafe. De retour en France en juillet 2018 où il s'est engagé avec le LOSC, Rémy reste sur des prestations abouties en L1 avec la bagatelle de 21 buts inscrits au cours des deux saisons passées sous le maillot nordiste. Aujourd'hui à Rizespor, lui qui avait failli s'engager pour Benevento alors tout juste promu en Serie A, Loïc Rémy pourrait donc signer un incroyable retour en Ligue 1. Un ultime challenge aux allures de dernier tour de piste qui pourrait, en attendant, permettre aux Verts de se sortir d'une situation plus que compromise.

Plus d'infos

Commentaires