Wolverhampton joue avec le feu dans le dossier Adama Traoré

Adama Traoré commence à s'agacer de la tournure des négociations pour sa prolongation avec Wolverhampton...

Adama Traoré ici sous le maillot de Wolverhampton
Adama Traoré ici sous le maillot de Wolverhampton ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il y a un peu moins d'un mois, le Times annonçait que Wolverhampton voulait offrir un nouveau bail à Adama Traoré (24 ans), autant pour le récompenser de ses prestations sur ces derniers mois que pour éloigner d'éventuels courtisans. Un salaire revu à la hausse aux environs de 4 M€ était notamment évoqué pour l'international espagnol (5 sélections).

Oui mais voilà, le droitier formé au FC Barcelone n'est pas franchement satisfait de ce chiffre annoncé. Il considère que ces émoluments ne reflètent pas son importance actuelle au sein de l'écurie coachée par Nuno Espirito Santo. Hasard ou coïncidence, ce net ralentissement dans les discussions entre les deux parties s'est accompagné d'une baisse de son temps de jeu.

Traoré commence à s'agacer...

Le musculeux ailier, qui a perdu du terrain au profit du Portugais Daniel Podence (25 ans), semble penser qu'il y a un lien, comme l'a confié son entourage à The Athletic. «Adama pense que cela peut faire partie d'une stratégie pour le pousser à signer ce nouveau contrat, mais il ne le veut pas. Alors c'est pourquoi il pense qu'il n'est pas dans l'équipe. Il est un peu contrarié, pour être honnête», a expliqué ce proche du joueur.

Sous contrat jusqu'en juin 2023, Adama Traoré pourrait bien finir par s'impatienter. Du côté des Wolves, on ne se pose pas trop de questions. Si d'aventure les négociations échouaient, ils ne s'opposeraient pas à la vente du joueur et réclameraient 40 M€ minimum pour le laisser filer sous d'autres cieux, annonce The Athletic. Le début d'un nouveau feuilleton outre Manche ?

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires