Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark grâce à De Bruyne

Kevin de Bruyne donne l'avantage aux Diables Rouges
Kevin de Bruyne donne l'avantage aux Diables Rouges ©Maxppp

Quelques jours après le terrible accident de Christian Eriksen et la défaite face à la Finlande (1-0), le Danemark recevait à Copenhague, au Parken, la Belgique, favorite de ce groupe B après sa large victoire contre la Russie (3-0) et outsider pour la victoire finale à l’Euro 2020. Les Scandinaves démarraient la rencontre tambour battant, éteignant totalement les Diables Rouges. Sur une erreur de relance de Jason Denayer plein axe, Pierre-Emile Höjberg servait Yussuf Poulsen. La frappe croisée de l'attaquant de Leipzig trompait Thibaut Courtois (1-0, 2e). Joakim Maehle se procurait une grosse occasion après avoir effacé Courtois et Toby Alderweireld se faisait finalement reprendre. Martin Braithwaite ratait ensuite sa reprise (5e). Maehle, déchaîné sur son flanc gauche, adressait un centre au deuxième poteau pour Daniel Wass, dont la tête n’inquiétait pas Courtois (5e). Les hommes de Roberto Martinez étaient complètement amorphes et incapables de réagir face à l’envie adverse, Kasper Schmeichel n’ayant rien à faire ou presque. Wass, de son côté, tentait à nouveau sa chance peu avant la demi-heure de jeu mais sa frappe s’envolait trop haut (26e). Michael Damsgaard réalisait un petit festival dans la surface belge et décochait un tir rasant du gauche qui passait de peu à côté du poteau de Courtois (33e). Deux incursions tout en puissance de Romelu Lukaku en fin de première période n’y changeaient rien et les locaux, avec une dernière situation pour Braithwaite (45e +1), rentraient aux vestiaires avec un avantage d’un but au tableau d’affichage.

La suite après cette publicité

Kevin de Bruyne entrait en jeu au retour des vestiaires pour tenter de réveiller les n° 1 au classement FIFA. D’entrée, ces derniers se procuraient une première situation, avec une tête de Thomas Meunier mal maîtrisée sur un centre de Youri Tielemans (49e). Ils allaient égaliser suite à une nouvelle percée de Lukaku. Le buteur de l’Inter fixait son défenseur et servait De Bruyne en retrait. Le maître à jouer belge éliminait deux joueurs grâce à sa superbe technique en mouvement et délivrait un véritable caviar à Thorgan Hazard qui, au deuxième poteau, n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (1-1, 55e). Axel Witsel et Eden Hazard faisaient à leur tour leur apparition sur la pelouse à l’heure de jeu. Les débats s’équilibraient clairement. Maehle sonnait la révolte d’une frappe facilement captée par Courtois (68e), mais ce sont bien les Belges qui allaient prendre les devants. Sur une action collective emmenée par Lukaku et les frères Hazard, De Bruyne héritait du ballon à l’entrée de la surface, légèrement décalé sur le côté gauche. La star de Manchester City armait un amour de frappe en première intention qui partait se loger dans le soupirail de Kasper Schmeichel, totalement impuissant (1-2, 71e). Braithwaite testait sans succès Courtois sur une bonne remise d’Andreas Cornelius, entré quelques instants plus tôt (74e). De Bruyne répondait dans la foulée, sans plus de succès (76e). Braithwaite encore lui se montrait dangereux (79e, 83e), mais la Belgique s’était réveillée et contrôlait la fin de la rencontre. La dernière frappe de Mathias Jensen, trop enlevée, et la montée de Schmeichel sur un dernier corner n'y faisaient rien (90e). Score final (1-2) et qualification validée pour les 8es pour la bande à KdB. L'espoir est très mince pour les Danois.

Retrouvez le film de la rencontre grâce à notre live commenté !

Plus d'infos

Commentaires