Ligue des Champions : un solide FC Porto surprend une Juventus méconnaissable

Le FC Porto, solide et réaliste, s'est imposé à domicile face à une Juventus très décevante (2-1, 8e de finale aller de Ligue des Champions). Tout reste ouvert pour la qualification.

Mehdi Taremi célèbre son but face à la Juventus
Mehdi Taremi célèbre son but face à la Juventus ©Maxppp
La suite après cette publicité

Privée de Juan Cuadrado et Arthur, la Juventus se déplaçait sur la pelouse du FC Porto en 8e de finale aller de Ligue des Champions ce mercredi soir. Andrea Pirlo alignait Dejan Kulusevski aux côtés de Cristiano Ronaldo et Adrien Rabiot dans l'entrejeu. Mais les Bianconeri rataient complètement leur entame de match. Rodrigo Bentancur assurait mal sa passe en retrait pour Wojciech Szczesny, pressé par Mehdi Taremi. L’Iranien taclait et contrait le portier polonais pour ouvrir le score (1-0, 2e). Les Dragões, présents très haut et agressifs au pressing, annihilaient longtemps toute tentative de réaction turinoise. Sergio Oliveira voyait sa frappe contrée suite à une nouvelle erreur de relance de Szczesny (22e).

Face au festival d’imprécisions côté transalpin, les Portistas sortaient, avec Zaidu Sanusi notamment côté gauche, et se procuraient quelques situations, comme cette tête pas assez appuyée de Taremi sur un centre de Jesus Corona (29e). Pour ne rien arranger, la Juve perdait son capitaine Giorgio Chiellini sur blessure peu après la demi-heure de jeu, remplacé par Merih Demiral (34e). Le défenseur central turc signait le premier tir cadré piémontais de la rencontre d'une tête trop molle captée sans mal par Agustin Marchesin (39e). Le gardien argentin veillait également au grain sur une reprise acrobatique de Rabiot dans la surface (41e). La Vieille Dame rentrait tête basse aux vestiaires à la pause, à l'image d'un CR7 extrêmement discret.

Chiesa sauve l'essentiel

Dès l’entame de la seconde période, Wilson Manafa débordait côté droit et servait Moussa Marega en retrait. Le Malien contrôlait et ajustait Szczesny de près (2-0, 46e). Ronaldo (49e) et Kulusevski (50e) tentaient de secouer les leurs. Mais c’est bel et bien Porto qui se créait une énorme occasion. Oliveira perforait la défense italienne et butait sur Szczesny (52e). Incapables de changer le rythme de la partie, les champions d’Italie s’en remettaient à Alvaro Morata à l’heure de jeu. Bentancur envoyait une frappe juste au-dessus (65e). Danilo tentait lui aussi sa chance de loin, sans succès (69e). Federico Chiesa voyait lui sa frappe contrée par Pepe et Mbemba détournée tranquillement par Marchesin (71e).

Les Portistas, solides, repartaient sur un petit temps fort, avec des combinaisons de qualité et une frappe sèche cadrée d’Oliveira (74e). Marko Grujic passait tout près du but de la tête sur un corner d’Oliveira (80e). Mais la Juve trouvait finalement les ressources pour revenir au score. Rabiot, lancé sur le côté droit, servait Chiesa qui, du plat du pied trompait Marchesin et inscrivait ce but à l'extérieur si important (2-1, 83e). Un moindre mal après une prestation à oublier pour les Juventini, qui réclamaient un penalty en toute fin de match pour un contact avec Zaidu (90e +4). Score final (2-1). Il faudra faire beaucoup mieux au retour pour franchir l'obstacle Porto.

Plus d'infos

Commentaires