Ligue des Nations : les derniers enjeux

Reprenant ce mercredi avec Écosse - Ukraine, la Ligue des Nations 2022/2023 livre la dernière journée de sa phase de poules. Final Four, éliminatoires pour l'Euro 2024, promotions, relégations, on fait le point sur les enjeux de cette trêve de septembre.

Didier Deschamps avec les Bleus.
Didier Deschamps avec les Bleus. ©Maxppp

Qui ira au Final Four ?

Tenante du titre, l'équipe de France est déjà hors course dans le groupe 1 alors que l'Autriche semble loin. Dès lors, le Danemark (1er, 9 points) et la Croatie (2e, 7 points) vont s'affronter pour une première participation au Final Four du tournoi. Les Danois sont devant au classement, mais les Croates ont gagné le match aller sur le score de 1-0. Demain, les deux équipes s'affrontent à Zagreb. Le Danemark peut déjà se qualifier en cas de victoire et les Vatreni peuvent doubler leur adversaire en cas de succès. Si la bande de Christian Eriksen ne gagne pas, les deux formations se livreront une lutte à distance lors de la dernière journée. Dans le groupe 2, l'Espagne (1er, 8 points) et le Portugal (2e, 7 points) ont l'avantage et vont se rencontrer le 27 septembre. Une victoire espagnole conjuguée à une défaite portugaise lors de la prochaine journée pourrait néanmoins permettre à la Roja de se qualifier pour le Final Four comme lors de la précédente édition.

La suite après cette publicité

Le groupe 3 offre une lutte à trois entre la Hongrie (1er, 7 points), l'Allemagne (2e, 6 points) et l'Italie (3e, 5 points). Les coéquipiers de Dominik Szoboszlai joueront l'Allemagne le 23 septembre et l'Italie le 26 septembre, et peuvent vivre un Final Four de Ligue des Nations totalement historique. Même son de cloche pour l'Allemagne qui défiera l'Angleterre le 26 septembre après son match contre les Magyars. Enfin, la Nazionale débutera contre l'Angleterre le 23 septembre pour s'offrir le luxe de rêver le 26 septembre contre la Hongrie. La lutte s'annonce terrible entre ces trois formations. Pour ce qui est du groupe 4, les Pays-Bas (1er, 10 points) et la Belgique (2e, 7 points) se disputent l'accessit. Victorieux 4-1 du match aller, les Oranjes ont un joli matelas en vue de la confrontation entre les deux équipes le 25 septembre. Demain, les Néerlandais défieront la Pologne pendant que la Belgique jouera face au Pays de Galles avec l'obligation de gagner pour garder un vrai espoir de qualification.

Qui descendra de la Ligue A ?

De héros à zéro, tel peut être le destin de la France dans le groupe 1. Les champions du monde 2018 sont derniers à deux points de l'Autriche et peuvent être relégués demain en cas de défaite face à la formation de Ralf Rangnick. Une victoire permettrait de se sortir de cette position délicate tandis qu'un nul maintiendrait l'Espoir. La France et l'Autriche défieront ce dimanche respectivement le Danemark et la Croatie. Dans le groupe 2, l'Espagne est maintenue et le Portugal dispose d'un joli matelas. La Tchéquie (3e, 4 points) et la Suisse (4e, 3 points) vont se battre pour rester dans l'élite. Les coéquipiers de Patrik Schick peuvent en cas de victoire face au Portugal et de défaite de la Suisse s'offrir un répit dès le 24 septembre. En cas de scénario différent, les deux formations se rencontrent en terres helvètes le 27 septembre.

La situation est critique pour l'Angleterre dans le groupe D. Derniers, les Anglais qui défieront l'Italie le 23 septembre et l'Allemagne le 26 septembre vont devoir faire le plein de points pour se maintenir. La Hongrie est à 5 points, l'Allemagne compte 4 points d'avance et l'Italie 3 points donc il faudra clairement faire un carton plein sous peine de descendre en Ligue B. Dans le groupe 4, la Pologne dispose d'un bel avantage en vue du maintien avec 3 points d'avance à deux journées de la fin sur le Pays de Galles et une victoire 2-1 acquise à l'aller. Tout résultat positif lors de la confrontation des deux équipes serait synonyme de qualification. Lors de la prochaine journée, les deux équipes se livreront une lutte à distance puisque la Pologne reçoit les Pays-Bas et le Pays de Galles se déplace en Belgique.

Ligue B

Dans l'antichambre de la Ligue A, le choc entre l'Ukraine (1er, 7 points) et l'Écosse (2e, 6 points) sur les terres de la Tartan Army ce soir va permettre de clarifier les choses. Les deux équipes jouent pour monter en Ligue A et cette confrontation peut permettre à la Zbirna de prendre le large, ou aux Écossais de s'emparer de la première place. Le maintien en revanche devrait concerner l'Irlande (3e, 4 points) et l'Arménie (4e, 3 points). Si les Insulaires disposent d'un point d'avance, l'Arménie a remporté le match aller 1-0 et dispose de l'avantage dans les confrontations directes. Les deux équipes se retrouveront le mardi 27 septembre en même temps que se déroulera la seconde manche entre l'Ukraine et l'Écosse. Suite à l'exclusion de la Russie qui sera reléguée de facto en Ligue C, le groupe 2 voit Israël (1er, 5 points) arriver en tête devant l'Islande (2e, 3 points) et l'Albanie (3e, 1 point), qui compte un match en moins. Israël peut être promu ce samedi 24 septembre en cas de victoire ou match nul contre l'Albanie. Si cette dernière s'impose en revanche, cela relancerait totalement tout pour les coéquipiers d'Armando Broja qui recevront l'Islande le 27 septembre.

Dans le groupe 3, la lutte sera âpre même si la Bosnie-Herzégovine (1er, 8 points) et le Monténégro (2e, 7 points) sont en position de force face à la Finlande (3e, 4 points) et la Roumanie (4e, 3 points. La prochaine journée mettra aux prises la Finlande et la Roumanie ce vendredi pendant que la Bosnie-Herzégovine recevra le Monténégro. Deux matches qui permettront d'affiner les positions. Enfin dans le groupe 4, la Norvège d'Erling Braut Haaland est en position de force et dispose de trois points d'avance sur la Serbie qu'elle a battue 1-0 sur la phase aller. Les deux équipes se livreront une lutte à distance sur la prochaine journée avant de se défier le 27 septembre pour un choc au sommet. Le maintien se jouera entre la Suède et la Slovénie qui se rencontreront aussi le 27 septembre. Avantage pour les Blågult qui comptent 1 point d'avance et ont remporté 2-0 le match aller.

Ligue C

Pour accéder à la Ligue B, on distingue déjà certaines formations qui ont pris un bel avantage. Dans le groupe 1, la Turquie compte 5 points d'avance sur le Luxembourg et n'aura besoin que d'un nul face au Duché pour remonter au sein de la division supérieure. Pour ce qui est de la lutte pour le maintien, la Lituanie est à quatre points des Îles Féroé avec le désavantage des confrontations directes. Les Lituaniens devraient se retrouver dans les équipes qui vont jouer les barrages pour ne pas descendre en Ligue D. Dans le groupe 2, la Grèce est déjà promue, mais il y aura une lutte pour le maintien à distance. Deuxième, le Kosovo dispose de 4 points d'avance sur l'Irlande du Nord et Chypre et semble à l'abri. En revanche, ces deux derniers vont s'offrir une lutte à distance. Avantage aux Nord-Irlandais dans les confrontations directes.

Dans le groupe 3, le Kazakhstan compte 4 points d'avance sur la Slovaquie qu'il a battue deux fois. Les Léopards des Neiges ont besoin d'une victoire pour monter en Ligue B. Pour ce qui concerne le maintien, il y aura une lutte entre l'Azerbaïdjan et la Biélorussie qui s'offriront une lutte à distance. Les Azerbaïdjanais ont l'avantage des confrontations directes et 2 points d'avance donc la situation sera compliquée pour la Biélorussie. Pour ce qui est du groupe 4, la Géorgie (1er, 10 points) et la Macédoine du Nord (2e, 7 points) vont se battre pour monter avec une confrontation le 23 septembre qui risque d'être décisive. Le match aller avait été remporté 3-0 par la bande de Khvicha Kvaratskhelia. Pour ce qui est du maintien, la Bulgarie compte deux points d'avance sur Gibraltar qui est barragiste. Vendredi, les deux équipes s'affrontent dans un match qui permettra sûrement de connaître le barragiste pour ne pas descendre en Ligue D.

Ligue D

Enfin, dans la dernière division européenne, on commence à connaître le visage des deux équipes qui seront promues en Ligue C. Dans le groupe 1, la Lettonie compte 5 points d'avance sur la Moldavie. Recevant cette sélection demain, les Lettons n'ont besoin que d'un nul pour être promus. Sinon, cela se réglera lors de l'ultime journée avec une lutte à distance. Dans le groupe 2, L'Estonie et Malte partagent la tête avec 6 points (1 match de moins pour les Estoniens). Les deux équipes se rencontrent vendredi et l'Estonie qui a gagné le premier match 2-1 n'a besoin que d'un nul pour assurer sa promotion.

Plus d'infos

Commentaires