Comment Edinson Cavani est en train de doucement conquérir Manchester United

Libre à la fin de son contrat du Paris Saint-Germain, Edinson Cavani a rejoint Manchester United cet été. Et tout doucement, l'attaquant âgé de 33 ans est en train de conquérir le coeur de son nouveau club.

Edinson Cavani sous les couleurs mancuniennnes
Edinson Cavani sous les couleurs mancuniennnes ©Maxppp
La suite après cette publicité

Des retrouvailles très attendues. Le 2 décembre prochain, Manchester United et le Paris Saint-Germain vont croiser le fer lors de la cinquième journée de la Ligue des Champions. Absent lors du match aller car trop juste encore, Edinson Cavani a de fortes chances d'être présent lors d'un rendez-vous forcément particulier pour lui. Après sept années de bons et loyaux services, El Matador a quitté libre le club de la capitale à l'issue de son contrat. Et même si les Franciliens souhaitaient qu'il prolonge pour participer au Final 8, l'Uruguayen a décliné la proposition et a attendu patiemment de rejoindre sa prochaine équipe. Courtisé par plusieurs écuries, le natif de Salto a finalement rejoint Manchester United le 5 octobre dernier, lors du dernier jour du mercato.

Un choix évident pour lui : «Manchester United est un des plus grands clubs du monde, c'est un honneur d'être ici. Je n'ai jamais arrêté de m'entraîner et je suis prêt à représenter ce club incroyable. J'ai hâte de continuer à écrire ma petite histoire dans le livre du football et mon objectif doit rester le même, comme toujours - le travail, le travail, le travail. J'ai eu une conversation avec le coach et cela a accru mon désir de porter ce beau maillot». Travailler, le nouveau numéro 7 de Man Utd n'a pas cessé de le faire depuis son arrivée en Premier League, un nouveau championnat qu'il veut dompter. Auteur de son premier match il y a un mois, le 24 octobre contre Chelsea (il est entré en jeu 33 minutes), il a depuis enchaîné les apparitions sans être titulaire.

Cavani a marqué des points

En effet, il est entré à six reprises (4 fois en Ligue des Champions, 2 fois en C1). Le temps pour lui de marquer son premier but 7 novembre dernier face à Everton. Mais hier soir face à Istanbul BB, Ole Gunnar Solskjaer l'a titularisé pour la première fois depuis son arrivée chez les Red Devils. Il a également joué son premier match en intégralité. Et les commentaires ont été plutôt positifs. Le Manchester Evening News, qui a précisé que MU est en train de changer son approche offensive grâce à lui, lui a accordé la note de 8 et a écrit : bien que Cavani n'ait pas marqué lors de sa première intégrale avec United, son expertise en tant qu'attaquant incontesté était évidente car United a eu 16 tirs au but dans un autre spectacle européen impressionnant à Old Trafford. Son entraîneur était lui aussi convaincu.

«Je pensais qu'il y avait parfois d'excellentes attaques, à une ou deux touches. Nous avons bien commencé en contournant l'équipe, en mettant des centres, ce pour quoi nous ne sommes pas connus ces derniers temps. Mais avec Edinson, on a un avant-centre , différent et certaines attaques différentes. Je suis donc très heureux. Edinson et Donny [van de Beek] ont très bien joué, tous les deux.» Sans être buteur, El Matador a été généreux dans l'effort, juste dans ses déplacements proposant des solutions. OGS a aussi indiqué que sa présence permettait à MU de jouer plus directement. Un élément au profil différent qui va apporter un vrai plus. Les fans sont sous le charme. Son club et ses coéquipiers aussi. Anthony Martial avait confié à son sujet : « c’est vraiment un grand joueur. Il l’a démontré tout au long de sa carrière et j’espère qu’il réussira à nous aider aussi. Lorsqu’un joueur est au repos, ça permet de nous assurer qu’il ne perd pas en qualité. C’est particulièrement important pour l’équipe».

MU est déjà sous le charme

Spécialiste du foot anglais et journaliste à RMC Sport, Salim Baungally nous en dit plus sur les premiers pas de l'Uruguayen à MU. «La vie est plutôt belle pour Cavani. J'ai même envie de dire que Manchester United aime beaucoup Edinson Cavani. Lorsqu'il est arrivé, je me souviens qu'Ole Gunnar Solskjaer avait dit qu'il allait apporter avec son expérience, notamment aux autres attaquants. Sur le coup, on se disait que c'était bizarre ces propos car les autres attaquants, ce ne sont pas des joueurs en bois, ce sont des joueurs qui ont de l'expérience. Mais au final, il apporte une manière de faire qui n'existait pas sur la pointe de l'attaque de United, en tout cas pas sur la ligne d'attaque, que ce soit Martial, Rashford ou les autres. Il a cette niaque. Ses retours défensifs, notamment sur le dernier match on l'a vu. Il apporte vraiment une solution en plus, une solution différente de Rashford ou Martial. Sans minimiser ce qu'ils font, Cavani fait autre chose, dans ses appels de balle, dans sa manière de traîner dans la surface de réparation. Ce que font un peu moins Rashford et Martial».

Il poursuit : «en revanche, ce qu'ils font de manière remarquable, ce sont les mini une-deux ou les ballons sur le côté gauche et qu'ils vont réussir à repiquer dans l'axe et à mettre dans le petits filets opposé. Cavani le fait un poil moins, on le sait tous. En revanche, il a une présence dans la surface qui peut être intéressante. Aujourd'hui, il n'est pas toujours titulaire en championnat. Hier, il l'a été en Ligue des Champions et ça a bien fonctionné sur certaines séquences, moins sur d'autres. Mais on sent qu'il y a un potentiel et qu'il est très apprécié de ses coéquipiers. Là où on se disait il va y avoir de la concurrence malsaine avec les autres, non en fait. C'est au contraire très sain». Intégré dans le vestiaire mancunien, l'attaquant né en 87 monte petit à petit en puissance et compte bien à présent être plus décisif (1 but en 7 apparitions). A Manchester United, on n'attend que ça pour définitivement l'adouber !

Plus d'infos

Commentaires