Ligue 1 : Lille arrache le nul contre Montpellier et perd deux points dans la course au titre

Dans le cadre de la 33ème journée d'une Ligue 1 au sort toujours aussi indécis, Lille et Montpellier ont partagé les points (1-1) au stade Pierre-Mauroy au terme d'un match plaisant et animé. Le LOSC de Christophe Galtier reste leader mais pourrait voir le PSG revenir à un point de la première place alors que Montpellier tourne au ralenti.

Andy Delort a inscrit le premier but de Montpellier sur la pelouse du LOSC
Andy Delort a inscrit le premier but de Montpellier sur la pelouse du LOSC ©Maxppp

En ouverture de la 33ème journée de Ligue 1, le calendrier nous réservait un duel alléchant aux airs d'Europe. Le leader du championnat, Lille, recevait en effet, au stade Pierre-Mauroy une équipe Montpellier qui rêve d'accrocher le wagon des places européennes en fin de saison. Pour ce choc, Christophe Galtier concoctait son inamovible 4-4-2. Privé de Renato Sanches, forfait après une rechute musculaire survenue la veille, le coach des Dogues alignait sa défense type avec notamment José Fonte, son capitaine, alors que Burak Yilmaz et Jonathan Ikoné animaient le front de l'attaque. Du côté des Héraultais, Michel Der Zakarian décidait d'aligner un 4-3-3, avec une ligne d'attaque composée de Stephy Mavididi, Andy Delort et Gaëtan Laborde.

La suite après cette publicité

Cette rencontre démarrait sur un rythme assez élevé. Dès la 3ème minute, sur coup franc, Téji Savanier obligeait Mike Maignan à se déployer pour sauver les siens. Dans la foulée, Burak Yilmaz, après un une-deux de qualité avec Jonathan Ikoné dans la surface adverse, ouvrait un peu trop son pied et manquait de peu le cadre de Jonas Omlin. Les 22 acteurs tentaient ensuite de calmer le jeu. Mais sur une remise astucieuse de Yilmaz, dont le jeu de corps fait toujours mal aux défenses adverses, dos au but, Ikoné pénétrait dans les 22 mètres du MHSC et butait sur Omlin (15ème). Bamba gérait mal une offensive intéressante pour le LOSC, et Mendes contrait sans difficulté son tir (18ème). Une occasion que les Nordistes peuvent regretter : à la conclusion d'une action collective de grande classe, Andy Delort reprenait parfaitement une offrande de Gaëtan Laborde d'une tête plongeante à bout portant ne laissant aucune chance à Maignan pour ouvrir le score (1-0, 21ème).

Luiz Araujo sort du banc et enfile le costume de sauveur pour le LOSC

Les hommes de Christophe Galtier affichaient leur volonté de rapidement répondre au 12ème but de l'international algérien en championnat cette saison. Le leader de Ligue 1 manquait toutefois de précision dans le dernier geste (25ème, 32ème, 45+1ème, 45+2ème) et dans certaines transmissions. Au retour des vestiaires, le scénario ne changeait pas : Lille avait le pied sur le ballon et ne réglait pas ses soucis dans la finition, tandis que Montpellier procédait en contre-attaque, en tentant de multiplier les centres et de s'appuyer sur la vitesse de Mavididi. Jonas Omlin n'éprouvait aucune difficulté à stopper les tentatives inoffensives des locaux (54ème, 55ème, 60ème, 70ème), et quand il était battu, comme sur cette frappe de Benjamin André, le portier suisse était sauvé par son poteau (57ème). Rentré à la place de Pedro Mendes, visiblement sérieusement touché au genou et sorti sur civière en larmes, Hilton renvoyait parfaitement un centre dangereux de Reinildo (72ème).

Plus la fin du match approchait, plus les Lillois poussaient pour tenter d'arracher ne serait-ce qu'un point, mais Omlin, encore lui, dégoûtait Xeka puis Bamba (76ème), ou encore David (80ème). Finalement, à la réception d'un centre fuyant au second poteau de Celik, Luiz Araujo, rentré quelques minutes plus tôt, réalisait un somptueux enchaînement dans la surface et, d'une volée du gauche, parvenait à tromper la vigilance du gardien du MHSC (1-1, 85ème). Jonas Omlin repoussait les dernières tentatives des joueurs de Christophe Galtier dans les ultimes secondes (90+5ème). Au final, la frustration est grande pour le LOSC : si Mike Maignan n'a pas eu grand-chose à faire au cours de cette rencontre, hormis deux parades devant Savanier (16ème) et Mavididi (42ème), le leader du championnat de France paye son manque de réalisme et laisse échapper deux points précieux dans la course au titre face à Montpellier (1-1). Les Dogues (1ers, 70 points), qui restaient sur deux victoires consécutives, enchaînent mine de rien un deuxième match de rang sans victoire au stade Pierre-Mauroy. Le LOSC est tout de même assuré de terminer cette 33ème journée de Ligue 1 dans le fauteuil de leader. De son côté, Montpellier (8ème, 47 points), qui a perdu Pedro Mendes, visiblement gravement touché au genou et sorti sur civière en larmes (52ème), aligne un troisième nul consécutif et accuse cinq longueurs de retard sur la 5ème place, occupée par le RC Lens.

Plus d'infos

Commentaires