CAF : la Fédération gabonaise condamnée à payer une amende à cause du comportement d'Aubameyang

Aubameyang avec Lacazette et Maitland-Niles
Aubameyang avec Lacazette et Maitland-Niles ©Maxppp

Au mois de novembre dernier, Pierre-Emerick Aubameyang faisait parler de lui à quelques heures d’un match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations contre la Gambie. En effet, alors que l’attaquant des Gunners, venait à l’instar de ses partenaires gabonais, d’arriver en terres gambiennes, ces derniers étaient finalement restés bloqués à l’aéroport, avec l’obligation d’y passer la nuit à cause des tests liés au Covid-19. Une situation qui avait bien attristé le joueur d’Arsenal qui n’avait pas manqué de le faire savoir sur Instagram, en publiant des photos de ses partenaires dormant sur le sol de l’aéroport avec comme légende : «Beau travail CAF, c’est comme si nous étions de retour dans les années 1990».

La suite après cette publicité

«Cela ne nous démotivera pas mais les gens doivent savoir et la CAF doit prendre ses responsabilités. Nous sommes en 2020 et nous voulons que l’Afrique grandisse, mais ce n’est pas ainsi que nous y arriverons», avait ainsi déclaré l’ancien Stéphanois. Un mois s’est écoulé et le comité de discipline de la Confédération Africaine de Football a finalement sanctionné la Fédération gabonaise à 8 250 € euros d’amende, décrivant un contenu offensant et dégradant envers l’instance du football africain. Il est également mentionné sur le site de la CAF que le jury disciplinaire a sanctionné la Gambie d'une amende de 100 000 € pour ne pas avoir fait preuve de loyauté, d’intégrité et de sportivité envers la délégation gabonaise.

Plus d'infos

Commentaires