FC Barcelone : Joan Laporta a évité un nouveau scandale

Par Max Franco Sanchez
2 min.
FC Barcelone : Joan Laporta a évité un nouveau scandale @Maxppp

Le président du FC Barcelone a été sous le coup d'une enquête interne concernant son fils Guillem.

La suite après cette publicité

Voilà presque deux ans que Joan Laporta a repris le contrôle du FC Barcelone. Quel bilan pour le sulfureux avocat catalan ? Il est encore un peu trop tôt pour juger son mandat, mais une chose est sûre, il a tout fait pour essayer de remettre son club sur le devant de la scène, en Espagne comme en Europe. D'où bon nombre de manoeuvres financières pour dégager des fonds pour le mercato, ce qui avait fait polémique l'été dernier...

C'est La Vanguardia, journal généraliste catalan, qui dévoile une nouvelle affaire concernant le boss du Barça. Le 30 novembre dernier, le département du club catalan qui veille au bon fonctionnement financier et éthique, a ouvert une enquête concernant Guillem Laporta, fils du président.

À lire Les drôles de demandes de Dani Alves en prison

Une enquête très poussée en interne

Une enquête qui cherche à savoir s'il a agi en tant qu'intermédiaire sur certains transferts réalisés par le Barça l'été dernier. Et si c'était le cas, si tout a été fait de façon légale et dans les règles. Le père et le joueur ont été entendus, tout comme le directeur de la section foot, Mateu Alemany. Et les conclusions de l'enquête seraient plutôt positives pour la famille Laporta selon le média. Le Barça n'aurait ainsi détecté aucune opération illégale ou douteuse suite à sa longue enquête.

La suite après cette publicité

Le Barça est même allé chercher chez les équipes inférieures du club, et a notamment trouvé qu'un joueur des U17 est géré par la société pour laquelle travaille le fils Laporta, mais il n'y aurait eu aucune opération douteuse autour du jeune. A priori, le clan Laporta peut donc respirer tranquillement...

La suite après cette publicité

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité