Angleterre - Croatie : les notes du match

L'Angleterre a fait le boulot en s'imposant 1-0 face à la Croatie, avec un excellent Kalvin Philipps notamment.

Kalvin Phillips pendant la rencontre Angleterre-Croatie
Kalvin Phillips pendant la rencontre Angleterre-Croatie ©Maxppp

La première journée de la phase de poules de l'Euro 2020 se poursuit ce dimanche et on avait le droit à un choc dans le groupe D. L'Angleterre et la Croatie se retrouvaient ainsi à Wembley pour un match qui rappelait la Coupe du monde 2018. En effet, la Croatie l'avait emporté 2-1 après prolongations. Pour ce match de poule à domicile, l'Angleterre optait pour un 4-2-3-1 assez séduisant avec Phil Foden, Mason Mount et Raheem Sterling en soutien d'Harry Kane. De son côté, la Croatie évoluait en 4-3-3 avec le jeune Josko Gvardiol en défense et un trio Luka Modric, Marcelo Brozovic et Mateo Kovacic dans l'entrejeu. Portée par son public, l'Angleterre démarrait fort dans la rencontre.

La suite après cette publicité

Trouvé côté droit, Phil Foden fixait Josko Gvardiol et déclenchait une lourde frappe qui terminait sur le poteau gauche de Dominik Livakovic (6e). Le portier du Dinamo Zagreb était vite mis à contribution et devait de nouveau s'employer pour repousser une tentative de Kalvin Phillips (9e). S'appuyant notamment sur le côté gauche avec un Raheem Sterling volontaire, mais auteur de nombreux mauvais choix, l'Angleterre mettait la défense croate à contribution. Néanmoins, la formation au damier relevait la tête en fin de première période avec notamment une reprise d'Ivan Perisic (27e). Juste avant la pause, Kieran Trippier tirait un coup franc dangereux, mais son tir terminait dans le mur croate.

Sterling a profité de la faille

Au retour des vestiaires, la Croatie revenait avec de bonnes intentions et Luka Modric frappait fort sur la droite devant la surface anglaise. Jordan Pickford captait le ballon (55e). Un tournant dans le match puisque l'Angleterre ouvrait le score dans la foulée. Bien servi, Kalvin Phillips déposait un amour de ballon dans la surface pour Raheem Sterling. Ce dernier ne se manquait malgré le retour de Sime Vrsaljko et propulsait le ballon au fond des filets (1-0, 57e). En confiance suite à ce léger avantage, l'Angleterre poussait pour inscrire un second but.

Sur un centre de Mason Mount côté gauche, Harry Kane était à la réception au second poteau, mais il était bien gêné par Josko Gvardiol et manquait sa frappe du pied droit (61e). La réponse croate ne se faisait pas prier avec Ante Rebic qui manquait sa tentative (65e). Bien que buteur, Raheem Sterling manquait d'efficacité et sa nouvelle tentative terminait dans le ciel anglais (74e). La Croatie essayait de mettre les ingrédients pour revenir, mais cela ne suffisait pas. L'Angleterre tenait jusqu'au bout sa victoire 1-0 et débutait enfin un Euro par une victoire. De bon augure pour la suite de la compétition. Le prochain match de ce groupe D mettra aux prises l'Écosse et la République Tchèque à 15h demain.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté

L'homme du match : Phillips (7,5) : cet après-midi, on a vu que lui. Le milieu de Leeds a été éblouissant aussi bien dans les taches défensives que sur les phases offensives. Physiquement déjà, il a mis un impact monstrueux et donné le tempo de la rencontre. Il se montrait déjà dangereux après une belle reprise de volée (9e). C’est après l’une de ses nombreuses percées qu’il trouvait parfaitement Sterling pour l’ouverture du score (57e). Une prestation XXL pour le disciple de Bielsa lors de cette première journée du groupe D.

Angleterre

  • Pickford (5) : le gardien d’Everton n’a rien eu à faire dans cette rencontre. Il a su être vigilant quand il le fallait notamment sur sa bonne sortie après une erreur de Trippier (49e). Il a su rassurer sa défense quand il le fallait avec des bonnes parades (60e)

  • Walker (4) : sur son couloir droit, le finaliste malheureux de la dernière Ligue des champions a été plutôt décevant. Il n’a pas réussi à apporter sur les phases offensives et a surtout fait preuve de trop de maladresse balle au pied. Des passes mal ajustées, des contrôles fuyants, bref ce n’était pas la meilleure version de Walker cet après-midi.

  • Mings (5,5) : le solide défenseur d’Aston Villa a été bon dans son registre : c’est-à-dire quand il fallait répondre présent dans l’impact physique et dans les duels. Balle au pied, il a été moins intéressant parce qu’il n’a jamais réellement su créer des décalages quand il relançait le cuir.

  • Stones (5,5) : à l’image de son compère en défense, il a été très serein. John Stones s’est imposé en leader de la défense et a été utile grâce à son calme balle au pied et son bon placement défensif pour compenser les montées des latéraux. Si les Croates ont été aussi inoffensifs, c’est aussi grâce à lui.

  • Trippier (5) : l’habituel arrière droit de l’Atletico Madrid était aligné en tant que latéral gauche par Gareth Southgate sans doute pour empêcher Vrsaljko de trop déborder. Un choix plutôt réussi puisque le défenseur de 30 ans a été très intéressant aussi bien défensivement qu’offensivement. Il a très souvent combiné avec Sterling.

  • Rice (5) : le milieu défensif de West Ham a été sérieux dans son travail défensif. Toujours bien placé, il a coupé plusieurs lignes de passe et a bien cadenassé Luka Modric. Mais offensivement, dans ses relances, il a été assez maladroit par moments. Bien sûr, ce n’était pas son rôle de base, mais il est capable de mieux faire.

  • Phillips (7,5) : voir ci-dessus.

  • Foden (6) : le jeune joueur de 20 ans a été le plus en vue sur la ligne d’attaque anglaise. Toujours très juste techniquement, il a plus d’une fois recalé ses partenaires avec un contrôle parfait ou une passe juste. Il n’était pas loin d’ouvrir le score d’une belle frappe qui terminera sur le poteau (5e). On l’a senti parfois un peu seul sur le front de l’attaque. Remplacé par Rashford à la 71e.

  • Mount (5,5) : auteur d’une très bonne saison avec Chelsea, Mason Mount avait à cœur de s’illustrer avec la sélection. Dans cette rencontre, le milieu de 22 ans n’a pas su vraiment briller comme en club. Il n’a pas été mauvais, mais on attendait plus dans la construction offensive de sa part. Si l’Angleterre a eu autant de mal à créer des occasions, c’est aussi parce que Mount a été moins présent.

  • Sterling (6) : l’attaquant de Manchester City a été assez remuant sur son couloir gauche. Il a multiplié les courses et n’a pas hésité à faire les efforts défensifs. Il a plusieurs fois prêté main forte à Trippier. Il a aussi apporté une variété au jeu des Anglais avec des appels en profondeur. C’est d’ailleurs lui qui après un bon appel venait ouvrir le score d’une belle frappe (57e). Une belle récompense.

  • Kane (3) : le meilleur buteur et passeur de Premier League cette saison a été plutôt discret cet après-midi. Et l’attaque des Three Lions a logiquement eu du mal. À la mi-temps, il n’avait touché que dix petits ballons. Trop peu pour pouvoir s’illustrer et peser sur la défense croate comme il a l’habitude de le faire en Angleterre. Même lorsqu’il a décroché, il n’a pas réussi à être efficace. Bien loin de ses standards. Remplacé par Bellingham à la 82e.

Croatie

  • Livakovic (5,5) : d'entrée, il a été sollicité sur cette tentative de Kalvin Phillips (9e), mais derrière, il n'a pas eu à s'employer tant que ça, puisque les tentatives dangereuses des Three Lions n'ont pas été cadrées, à l'image du poteau de Foden. Sur le but, il ne peut pas être tenu pour responsable, étant abandonné par sa défense et seul face à Sterling. Un match correct.

  • Gvardiol (5) : la pépite du Dinamo Zagreb était lancée dans le grand bain ce soir et a montré des traces de talent évidentes. Un visage très offensif qui l'a souvent amené à se retrouver très haut, cherchant constamment à combiner et affichant une qualité technique évidente. En revanche défensivement, il a un peu souffert et on l'a un peu senti dépassé par les évènements.

  • Caleta-Car (5) : le défenseur de l'OM a rendu une copie plutôt correcte, sans plus. Il est porté disparu sur le but de Raheem Sterling, même si l'erreur d'alignement de la défense est plus collective qu'individuelle. Il y a aussi eu d'autres moments où les Anglais ont facilement trompé les défenseurs croates, mais là aussi, il n'était pas directement le responsable. Sinon, il a remporté plusieurs duels, dans le jeu aérien notamment. Balle au pied il n'a pas fait tâche.

  • Vida (5) : il est souvent présenté comme le maillon faible de cette équipe baltique. Cet après-midi, il n'a pas été spécialement mauvais, mais comme son compagnon de défense, il peut éventuellement mieux faire sur l'ouverture du score. Mais si Harry Kane n'a pas été particulièrement en vue ce dimanche après-midi, c'est en partie par sa faute.

  • Vrsaljko (5,5) : sur le côté droit, face à son coéquipier en club Kieran Trippier, le joueur de l'Atlético a été assez souvent sollicité sur les séquences de possession. On l'a ainsi souvent vu toucher des ballons dans la moitié de terrain adverse, n'en bonifiant cependant pas tant que ça au final. Défensivement, il a régné dans sa zone et n'a pas été trop souvent battu.

  • Brozovic (3) : le joueur de l'Inter a eu un peu de mal devant sa défense. Surtout en première période, où il n'a pas réussi à couper les nombreuses offensives de la sélection britannique, qui n'ont finalement rien donné. Mais il a ensuite continué de prendre l'eau assez régulièrement, sans vraiment compenser sur les séquences de possession de son équipe, allant même jusqu'à faire quelques erreurs. Vlasic a mis fin au supplice en le remplaçant à la 70e mais n'a pas apporté grand chose.

  • Kovacic (5) : le milieu de terrain aux quatre Ligue des Champions n'a pas vraiment pesé dans le jeu de son équipe. Il a souvent joué un peu trop simple, ne créant pas de différences entre les lignes. Pas un mauvais match en soi, mais rien de bien transcendant, surtout quand on connaît le talent du bonhomme. Défensivement, il n'a pas réussi à contenir ses vis à vis. Remplacé par Pasalic (85e) dont l'entrée a été anecdotique si ce n'est une volée non cadrée en toute fin de temps additionnel.

  • Modric (6) : le patron merengue a mis un peu de temps à rentrer dans la partie, mais a ensuite réussi à prendre les commandes de son équipe. Ce n'est pas le meilleur Modric qu'on ait pu voir ces dernières années, mais il est l'un des rares Croates à avoir tenu son rang, distillant bon nombre de bons ballons vers l'avant, souvent mal exploités.

  • Perisic (5) : très actif, d'un côté du terrain comme de l'autre d'ailleurs. Mais également très brouillant, n'arrivant pas à accomplir grand chose lorsqu'il a eu le ballon devant. Joueur habitué à créer énormément de déséquilibre sur les couloirs, il a rendu une copie assez moyenne et forcément, son équipe en a pâti.

  • Kramaric (4) : il a souvent tenté de servir de pivot pour ses partenaires aux abords de la surface, avec plus ou moins de réussite. Globalement, il n'a créé que trop peu de danger devant, permettant à l'arrière-garde anglaise de vivre un après-midi assez tranquille. Remplacé par Brekalo à la 70e dont l'impact a été très léger également.

  • Rebic (4) : titularisé à la pointe de l'attaque, il n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Condamné à réaliser un pressing assez intense sur le premier relanceur rival, il n'a pas eu de véritable occasion pour montrer ses qualités dans les derniers mètres. Et lorsqu'il a pu faire trembler les filets adverses, comme sur cette demi-volée (65e), il s'est complètement manqué. Petkovic a pris sa place à la 78e mais n'a pas vraiment pu se montrer.

Plus d'infos

Commentaires