C’est déjà très chaud avant la finale de Coupe de France entre l’OL et le PSG !

Par Chemssdine Belgacem
2 min.
Le stade du LOSC @Maxppp

Alors que la rencontre entre l’OL et le PSG promet d’être chaude sur le terrain, plusieurs tristes événements ont émaillé cet après-midi. Une situation tendue qui vient ternir cette belle fête du foot français.

Ce samedi soir, l’OL et le PSG se sont donnés rendez-vous à Lille pour une finale de Coupe de France qui s’annonce haletante. Déjà vainqueur de la Ligue 1 et du Trophée des Champions, le club de la capitale a l’occasion de s’offrir un triplé reluisant pour la première saison de Luis Enrique sur le banc francilien. Auteurs d’une remontée formidable en Ligue 1 et sur un nuage depuis plusieurs mois sous l’égide de Pierre Sage, les Gones avaient eux l’opportunité de glaner un premier titre depuis 2012.

La suite après cette publicité

Une rencontre qui s’annonçait chaude sur le pré, mais aussi en dehors. En effet, avec un énorme enjeu sur le terrain, cette rencontre allait aussi cristalliser les tensions entre supporters lyonnais et parisiens. Le match, qui se joue à Lille, est classé 5 sur 5 par la Division nationale de lutte contre le hooliganisme. Et pour encadrer ces 30 400 supporters, 15 200 de chaque côté, la préfecture du Nord a mobilisé 1 000 représentants de l’ordre. Un dispositif impressionnant et qui semble indispensable pour ne pas entacher cette belle fête du football français. Pour autant, cela n’a pas suffi pour empêcher que plusieurs débordements aient émaillé en fin d’après-midi.

À lire PSG : Layvin Kurzawa se sent en danger à Paris

Deux bus lyonnais qui ont pris, la finale de Gambardella secouée

Alors que Lille avait été pacifiquement remplie par des milliers de supporters rhodaniens qui ont donné de la voix dans la joie, des bagarres entre supporters avaient été évitées dans le chef-lieu du Nord. Mais voilà, le premier gros incident a eu lieu au péage de Fresnes. Les hostilités avaient même commencé sur l’aire de l’A1 où plusieurs cars parisiens s’étaient donnés rendez-vous pour se rendre à Lille. À la surprise générale, des cars lyonnais sont arrivés. Cela a donné lieu à une grande bagarre générale qui a finalement été dispersée par des CRS à coups de gaz lacrymogène. Deux cars lyonnais ont même brulé au péage de Fresnes, à une quarantaine de kilomètres de Lille, coupant la circulation sur les deux sens durant de longues minutes.

La suite après cette publicité

Les rixes se sont poursuivies au stade Pierre-Mauroy. Et le courroux des supporters parisiens et lyonnais s’est abattu sur les jeunes joueurs de l’OM, vainqueur de sa première coupe Gambardella depuis 45 ans contre Nancy (4-1). En effet, alors que la rencontre a été interrompue pendant plusieurs minutes suite à un projectile lancé sur Aboubaka Dosso, le jeune gardien phocéen. Sur le but du 3-1 signé Gaël Lafont, le jeune milieu marseillais est venu célébrer près du kop lyonnais. Il a été visé par des crachats à son encontre. Bref, la situation est explosive à Lille avant une rencontre très prometteuse.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité