Exclu FM : le PSG tente une première approche pour Ismaël Bennacer

A la recherche de milieux de terrain, Leonardo scrute dans son terrain de chasse favori, la Serie A. Si Sergej Milinkovic-Savic l'intéresse, Ismaël Bennacer plait également beaucoup au directeur sportif du PSG qui a déjà tenté une approche auprès de l'AC Milan.

Ismaël Bennacer en action avec l'AC Milan
Ismaël Bennacer en action avec l'AC Milan ©Maxppp

Le retour de Leonardo replace le Paris Saint-Germain sur le marché des transferts italien, parce que c'est l'un de ceux que le nouveau directeur sportif parisien connaît le mieux, et là aussi qu'il a tissé une grande partie de son réseau. Depuis son domicile, le Brésilien réfléchit sur les contours de l'effectif du PSG de la saison prochaine et il n'exclut pas l'hypothèse de recruter un voire deux milieux de terrain. Ainsi, Sergej Milinkovic-Savic (Lazio), mais aussi Ismaël Bennacer, milieu de terrain de l’AC Milan, figurent parmi les choix privilégiés du patron parisien.

La suite après cette publicité

Le transfert de l'un des plus grands espoirs mondiaux à son poste, élu meilleur joueur de la CAN 2019 en juillet dernier, est encore loin d'être finalisé, mais une chose est claire : l'intérêt du PSG est concret. Selon nos informations, le PSG et le Milan AC ont démarré des discussions orales au sujet de l'international algérien de 22 ans dans le cadre d'un éventuel transfert. Si aucune offre officielle n’a fuité pour l’instant, une première approche informelle (une offre supérieur de 20 M€ a été annoncée par Paris) a été refusée par la direction du club lombard, qui espère plus de 35 M€ pour envisager de laisser partir son redoutable milieu de terrain. Ce dernier dispose d'une clause libératoire dans son contrat, dont le montant n'a pas été dévoilé.

Il faut dire qu’après un court temps d'adaptation, l'ancien joueur d'Empoli, dont le nom était revenu avec insistance à Lyon l'été dernier, est devenu une pièce maîtresse de l'entrejeu milanais et son association avec Frank Kessie était l'une des rares satisfactions de l'AC Milan cette saison. Loué par ses coéquipiers, mais aussi et surtout par la presse italienne, l'Algérien a poursuivi sa belle progression et commence à attirer de nombreux intérêts dont celui du PSG. Leonardo, qui suit le joueur depuis plusieurs mois, apprécie son profil et ses qualités n’ont pas non plus échappé à l’Émir du Qatar.

Ismaël Bennacer veut des garanties sur son temps de jeu

Concernant le profil du joueur, s'il est bien loin de pouvoir apporter la taille dont a souvent parlé le directeur sportif du PSG par le passé, il correspond en revanche à ce point d'appui technique et créatif sur lequel pourrait s'appuyer Marco Verratti. Le Brésilien, sans les écarter, a mis sur la table les pistes étudiées jusque-là - Pellegrini (23 ans, AS Roma), Ndombele (23 ans, Tottenham) - et a échangé avec de nombreux agents pour tester le marché. L'idée du directeur sportif brésilien est de gonfler l'effectif avec un voire deux éléments au milieu. Épanoui en Lombardie, Bennacer possède des courtisans en Europe, comme ce grand club dont le nom n'a pas filtré et qui avance également ses pions pour le recruter.

Mais selon nos informations, Ismaël Bennacer, sous contrat avec le club italien jusqu'en juin 2024, n’a pas fait d’un départ une priorité. Toutefois, si l’occasion se présente, il privilégiera un club lui garantissant un temps de jeu suffisant à sa progression. Ainsi, si Paris veut réellement passer la seconde, il va falloir convaincre le champion d’Afrique algérien de rejoindre la capitale française et sans doute lui faire de la place au milieu de terrain. Ander Herrera, trop souvent blessé, ou Julian Draxler plus vraiment en odeur de sainteté à Paris pourraient être poussés vers la sortie…

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires