Après six saisons passées dans l’Hexagone, Laurent Merlin (23 ans) a décidé de tenter une aventure peu courante au pays de l’Oncle Sam.

Formé à Marseille, ce jeune attaquant passe trois saisons (2001-2004) sous le maillot olympien et foule pour la première fois les terrains de Ligue 1 en 2002. Cependant, il ne dispute que deux rencontres sans marquer le moindre but. Il tente alors sa chance sur l’île de Beauté dans le club d’Ajaccio entraîné à l’époque par Roland Courbis. À 20 ans, le Marseillais goûte davantage aux pelouses du championnat français (12 matches, 1 but) mais assiste, impuissant, à la relégation du club corse en fin de saison.

Véritable globe-trotter, il change à nouveau de club en 2005 et choisit la Berrichonne de Châteauroux qui évolue en Ligue 2. Malheureusement pour lui, la formation présidée par Michel Denisot réalise une saison cauchemardesque et manque de descendre en National en terminant à la 15e place. De son côté, le bilan est tout aussi médiocre pour Laurent qui ne joue que trois matches sans trouver le chemin des filets.

Voyant sa carrière s’enliser en France, il décide de s’exiler outre-Atlantique. L’ancien international de l’équipe de France des moins de 19 ans entrevoit enfin la lumière puisqu’il est repéré par les Los Angeles Galaxy. L’équipe de David Beckham le fait jouer plusieurs matches amicaux, mais ne le retient finalement pas. Déçu, mais pas résigné, le Marseillais frappe à la porte de l’ennemi juré des Galaxy : le Club Deportivo Chivas USA.

Sa détermination finit par payer et il est engagé en avril dernier par le club californien. Depuis, l’attaquant français semble avoir trouvé son bonheur. Utilisé à 22 reprises sur les 30 matches de la saison régulière de MLS, il marque un but pour deux passes décisives. Malgré l’élimination de son club en play-off face à Kansas City (0-1, 0-0), le Français continue son apprentissage auprès des attaquants stars de l’équipe que sont Galindo et Razov et compte bien prolonger son aventure américaine.