Depuis des années maintenant, Diego Maradona fait parler de lui. Au Mondial, en Russie, c’était toujours le cas. Le Pibe de Oro, par ses frasques dans les tribunes des stades russes, a une nouvelle fois fait couler beaucoup d’encre. Mais ce n’est pas terminé visiblement. En effet, l’icône argentine a pris la tête d’un club Biélorusse, la Dinamo Brest. Il a été, en effet, nommé président pour trois années et il s’est introduit comme il en a l’habitude par une pirouette dont lui seul a le secret.

Il est en effet arrivé, tout sourire, brandissant une écharpe de son nouveau club, dans un véhicule militaire blindé. Il a ensuite tenu une conférence de presse étonnante et a enfin découvert son nouveau club. « Je me souviens très bien de Fidel Castro, Chávez, Kadhafi... Je connais aussi Poutine et aujourd’hui je souhaite faire une photo avec Loukachenko (le dictateur biélorusse, ndlr). J’espère qu’après cela il sera notre supporter », a lâché l’auteur de la main de Dieu contre l’Angleterre en quart de finale de la Coupe du Monde 1986.

« Je peux sans aucun problème vivre au Bélarus »

« Nous allons essayer de faire une équipe qui se battra pour les premières places. Quand j’étais petit, je n’avais pas de chaussures, j’allais à pied, c’est pourquoi je ne crains pas la neige. Je peux sans aucun problème vivre au Bélarus », a-t-il ainsi expliqué pour ceux qui craignaient de son implication. Diego Maradona assistera lundi à la première rencontre de son nouveau club, actuellement sixième de son championnat, qui reçoit dans son antre du Regional Sport Complex Brestskiy le quatrième, le Chakhtior Soligorsk.

Il a expliqué ensuite que l’expérience va être bénéfique pour les deux parties puisque sa présence servira forcément au foot biélorusse et que sa nouvelle formation l’aidera à s’améliorer. D’autant que les expériences de Maradona, pour son retour dans le foot, ne se sont pas vraiment bien passées. Une chose est certaine, on va entendre un peu plus parler du foot biélorusse dans les mois à venir. Mais ce n’est pas sur que ce sera en bien.