« Les décisions de la VAR ont coulé l’équipe »

Ce jeudi soir se jouait la deuxième demi-finale de Supercoupe d’Espagne entre le FC Barcelone et l’Atlético de Madrid. Ce sont les Colchoneros qui l’ont finalement emporté 3 buts à 2, eux qui étaient pourtant menés au score. Les Madrilènes ont marqué deux buts dans les dix dernières minutes de jeu pour renverser le match. Ce vendredi, le journal Marca parle d’un « final de folie », et d’une fin de match héroïque de la part des hommes de Diego Simeone. Dans la presse catalane, en revanche, le ton est tout autre. On crie plutôt à l’injustice, en pointant du doigt la VAR. En effet, deux buts barcelonais ont été refusés à l’aide de l’arbitrage vidéo, ce qui ne fait pas vraiment les affaires des Blaugrana. Pour Sport, cette défaite est tout simplement « inexplicable ». « Les décisions de la VAR ont coulé l’équipe », écrit le quotidien, qui n’oublie pas pour autant les erreurs défensives terribles des joueurs du Barça. De son côté, Mundo Deportivo fait dans l’ironie en mettant en avant la « supervar » qui a surtout, d’après le journal, annulé deux buts blaugrana et oublié trois penalties non sifflés.

L’AC Milan veut Allegri

On part maintenant en Italie, où l’Inter est déchaînée selon La Gazzetta dello Sport. Le quotidien transalpin parle notamment d’un échange Kessié contre Politano avec l’AC Milan. À noter aussi qu’Olivier Giroud serait tout proche de l’Inter, il aurait même trouvé un accord avec le club italien, et il ne resterait plus qu’à contenter Chelsea pour que le Français parte à la découverte de l’Italie. D’ailleurs, le club voisin fait aussi les gros titres. L’AC Milan a un plan pour le futur, écrit La Gazzetta dello Sport. D’abord vendre, et faire de l’argent avec des joueurs à forte valeur marchande comme Krzysztof Piątek. Et dans un second temps, confier les clés du camion à Massimiliano Allegri, l’ancien coach de la Juventus et de... l’AC Milan (2010-2014). Ce dernier pourrait donc rebondir en Serie A. Affaire à suivre...

« Harry pain » pour Tottenham

En Angleterre, le club de Tottenham va devoir faire sans Harry Kane pendant quelque temps. Ce sont les Spurs qui ont directement communiqué là dessus. Leur attaquant star blessé va devoir se faire opérer. Et il sera absent jusqu’au mois d’avril, un véritable coup dur pour le club londonien et José Mourinho. Ce vendredi, tous les tabloïds pleurent la blessure et la longue absence à venir du buteur anglais. C’est notamment le cas du Daily Mirror qui lâche au passage un bon mot. « Harry pain », titre le journal, pain signifiant douleur en anglais. De son côté, le Daily Star reste sobre, pour une fois, et parle de KO pour Kane.