22 juin 2017. Liverpool annonce l’arrivée de Mohamed Salah. Plus qu’un transfert, le club de la Mersey a lancé une nouvelle mode. Terminés les communiqués de presse classiques. Les Reds ont opté pour une mise en scène totalement dans l’air du temps. On voit une personne inconnue balayer sur son téléphone les tweets de supporters impatients de voir signer l’Égyptien. Puis on se rend compte que c’est Salah lui-même, vêtu de la tenue des Reds, qui est en train de passer en revue ces messages. Une initiative qui a plu aussi puisque le message vidéo a été retweeté 31 000 fois, alors que le communiqué classique publié une minute après a lui été retweeté à plus de 11 000 reprises. Un vrai vent de fraîcheur en matière de communication.

Des clubs très connectés

D’autres clubs ont suivi la voie des pensionnaires d’Anfield Road durant ce mercato d’été 2017 en détournant les réseaux sociaux. Stoke City a publié une vidéo où l’on voit une personne tweeter sur le compte officiel du club le message suivant : « Signez quelqu’un Stoke !!! ». On voit ensuite la personne qui a publié le message est Josh Tymon. Le joueur a annoncé lui-même son arrivée chez les Potters. Si Yeovil a utilisé Snapchat pour présenter Jake Gray ou que le Red Star a employé la formule de la conversation par SMS pour Milos Zukanović, Aston Villa a opté pour What’s App. Les Villans ont crée un groupe où l’on voit que John Terry est intégré par le médecin du club. Une façon décalée d’annoncer l’arrivée du défenseur central libre depuis son départ de Chelsea. Une manière aussi de dépoussiérer la communication des clubs.

En France, le FC Nantes a utilisé un outil de la messagerie instantané de Facebook (chatbot). Les supporters ont pu découvrir l’identité de la nouvelle recrue nantaise en lui posant des questions. Une recrue qui était au final Nicolas Pallois. Une méthode interactive. Et la communication 2.0 ne s’arrête pas là. On le sait, les footballeurs adorent les jeux vidéos. Le FC Nantes a utilisé FIFA 17 Ultimate Team. FUT permet de composer sa propre équipe. On a vu ainsi les Canaris récupérer la carte de Ciprian Tatarusanu. L’AS Roma avait été pionnière pour présenter sa dernière recrue le 3 juillet. On a vu Lorenzo Pellegrini marquer un but avec la Louve sur FIFA avec...Lorenzo Pellegrini à la manette.

Des annonces décalées pour le meilleur et pour le pire

Certaines écuries n’ont pas manqué d’imagination. Ainsi, Goztepe s’est largement inspiré de la série à succès Game of Thrones pour présenter Yoan Gouffran avec le message "Gouffran is here" (Gouffran est là) en référence à la fameuse devise de la maison Stark "Winter is coming". Outre Milwall qui s’est inspiré du Loup de Wall Street, Southampton a surpris en réalisant une vidéo pleine d’autodérision et digne d’un film d’action. Tout cela pour annoncer la prolongation de contrat du troisième gardien du club Stuart Taylor ! Ce qui a inspiré la Roma qui a trollé en reprenant la même vidéo, avec quelques retouches, pour Grégoire Defrel.

Il y aussi eu les traditionnelles annonces avec le flocage du maillot par le joueur. À noter celle d’Antonio Rudiger à Chelsea avec une mise en scène assez sympa. Enfin, les clubs n’ont pas eu peur du ridicule. La Roma, décidément très inspirée cet été, a eu la palme avec la présentation de Patrik Schick. On voit un signe s’énerver sur son ordinateur puis ensuite Francesco Totti tirer au sort le nom de la nouvelle recrue romaine. Étonnantes aussi la présentation rétro de Ryad Boudebouz au Betis Séville sur le tube d’Abba "Voulez-vous", le kidnapping de Jesus Navas, la présentation en mode leçon d’anglais de Roque Mesa à Swansea ou encore Quaresma qui appelle Pepe puis Alvaro Negredo pour les faire signer à Besiktas. Pour le meilleur comme pour le pire, certains clubs n’ont pas hésité à sortir des sentiers battus et à faire preuve d’originalité durant ce mercato.