Quatre buts en deux rencontres. C’est avec cette belle statistique qu’Odsonne Edouard termine sa semaine chez les Bleuets. Deux réalisations à Amiens, contre l’Albanie (4-0), et deux autres à Troyes, contre la République Tchèque (3-1). À la fin de la rencontre au Stade de l’Aube ce lundi soir, nous avons pu échanger quelques mots avec l’international espoir français, qui brille en Écosse depuis 2017.

« Je m’éclate, j’enchaîne but sur but et j’enchaîne surtout du temps de jeu. C’est ce qu’il me faut, je profite », nous confirme le jeune buteur du Celtic Glasgow. Lors de sa première saison (2017/18), où il avait été prêté par le Paris Saint-Germain, l’attaquant avait inscrit 11 buts toutes compétitions confondues, de l’autre côté de la Manche. Convaincu de son apport offensif, le club écossais l’achète à Paris pour 10,3 millions d’euros. Le Guyanais confirmera en marquant 22 fois lors de l’exercice 2018/19. Pour la reprise, Odsonne Edouard n’a pas tardé à faire parler la poudre : 6 buts en 11 matches déjà, et cela risque bien de durer toute la saison.

« L’Écosse, ça me va bien »

En quittant le nid du Paris Saint-Germain, c’est évidemment une place de titulaire que l’attaquant est allé chercher. « Je n’avais pas eu la chance d’avoir du temps de jeu avant, donc forcément je n’ai pas pu montrer ce que je valais. Maintenant que c’est le cas, je peux montrer ce que je vaux et j’en profite pour démontrer mes qualités », explique-t-il, épanoui dans sa nouvelle vie écossaise. « Je me sens bien. J’ai des amis qui sont là-bas avec moi. Olivier Ntcham maintenant, Moussa Dembélé avant. Eux, m’ont facilité l’intégration. Aujourd’hui, je me débrouille bien et je connais presque tout. L’Écosse, ça me va bien ».

Cet été encore, le Paris Saint-Germain a vendu ses jeunes pousses. Moussa Diaby (20 ans) au Bayer Leverkusen, Christopher Nkunku (21 ans) au RB Leipzig et Stanley Nsoki (20 ans) à l’OGC Nice, pour ne citer qu’eux. « Je pense que c’était le bon moment pour eux de partir, pour franchir un cap et un palier. Pour avoir du temps de jeu. Ils ont fait un choix fort. À partir du moment où on fait le choix de quitter le PSG, on ne peut pas regretter, et il faut se donner à fond pour réussir », analyse le buteur du Celtic Glasgow. Pour le contre-exemple, Odsonne Edouard n’oublie pas de citer son coéquipier en sélection espoir, Colin Dagba (21 ans), qui lui est resté à Paris cet été. « Colin a su saisir sa chance. Sur un poste [ndlr : latéral droit] où il y a un petit déficit. Tant mieux pour lui et je lui souhaite que de la réussite ».

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10