Troisième du dernier classement FIFA, le Brésil prépare la Copa América qu’il accueillera cet été sur son sol. La Seleção, toujours dirigée par Tite, a devant elle quelques matches amicaux pour appréhender au mieux ce rendez-vous ô combien important après la dernière Coupe du Monde ratée en Russie (élimination en quarts de finale contre la Belgique).

Fin mars, les Auriverdes, 6 victoires en 6 matches depuis le Mondial (12 buts marqués, aucun encaissé), disputeront ainsi des rencontres face au Panama (23 mars, à Porto, au Portugal) et à la République Tchèque (26 mars, à Prague). En l’absence de Neymar, touché au pied droit avec le Paris SG et encore convalescent, le sélectionneur brésilien a convoqué 23 joueurs, préservant les éléments évoluant au pays. La grande surprise est la présence de Vinicius Jr, qui commence à mettre le Real Madrid à ses pieds. Un choix que le coach a justifié.

« Vinicius fait peur »

« Nous sommes ouverts à l’affirmation de jeunes talents, au sein d’équipes aussi exigeantes que le Real Madrid. Je veux voir cette évolution et cette affirmation moi-même. (...) Nous ne voulons pas placer trop d’attentes en lui. Je veux être pragmatique. Nous voulons le laisser grandir tranquillement. Je pense que certains joueurs sont capables de brûler les étapes de maturité. Revêtir le maillot du Brésil représente un certain poids. Sa progression est impossible à remettre en question. Il a un profil qui nous manque, en un contre un, rapide. Ses changements de direction en pleine vitesse sont impressionnants. Quand il se présente face à un défenseur, celui-ci recule, Vinicius fait peur. Le reste, il doit encore l’acquérir », a-t-il souligné. Au rang des autres surprises, on pense à Felipe Anderson, Eder Militão ou encore Everton.

« Everton peut évoluer aux trois postes de l’attaque. Felipe Anderson est lui un joueur de construction. Eder Militão tient 25 matches. Je le préfère comme central. Comme latéral droit, il aura des difficultés offensives. Le groupe n’est pas fermé, mais je ne ferme pas la porte d’ici la Copa América », a-t-il indiqué, évoquant ensuite le retour de Dani Alves, qui avait raté le Mondial en raison d’une blessure au genou. « Je veux l’avoir près de moi. Il a joué 13 des 14 derniers matches du PSG. Il joue comme milieu droit, parfois comme milieu défensif. Nous avons discuté avec lui en marge d’un match du PSG. Je veux discuter avec lui et l’utiliser latéral droit. Il est un leader très important, un comportement très important. Pas besoin de revenir sur sa carrière, elle parle d’elle seule », a-t-il conclu.

La liste :

Gardiens : Allison (Liverpool), Ederson (Manchester City), Weverton (Palmeiras) ;

Défenseurs : Dani Alves (Paris SG), Filipe Luis (Atlético Madrid), Alex Sandro (Juventus), Marquinhos (Paris SG), Thiago Silva (Paris SG), João Miranda (Inter Milan), Danilo (Man City), Eder Militão (FC Porto) ;

Milieux : Lucas Paqueta (AC Milan), Casemiro (Real Madrid), Allan (Naples), Arthur (FC Barcelone), Fabinho (Liverpool), Felipe Anderson (West Ham), Philippe Coutinho (FC Barcelone) ;

Attaquants : Vinicius Jr (Real Madrid), Everton (Grêmio), Gabriel Jesus (Manchester City), Richarlison (Everton), Roberto Firmino (Liverpool).

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10