Le Paris Saint-Germain voulait impérativement se rattraper de son élimination de la Coupe de la Ligue BKT suite à sa défaite au Parc des Princes contre Guingamp. Pour cela, en 16e de finale de la Coupe de France, les hommes de Thomas Tuchel recevait Strasbourg. Les Alsaciens, en pleine bourre en championnat et qui restaient sur une démonstration contre Monaco (1-5), voulaient pour leur part réaliser l’exploit de sortir le quadruple tenant du titre. Pour ce match, Thomas Tuchel alignait Areola dans les buts avec une défense relativement classique. Au milieu, Draxler et Alves faisaient la paire tandis que Choupo-Moting était aligné aux côtés de Cavani. En face, Strasbourg et Thierry Laurey faisaient tourner puisque N’Dour et Aaneba étaient présents en défense, tandis que Zemzemi était aligné au milieu. Devant, Mothiba, Da Costa et Grandsir étaient chargés d’inquiéter la défense parisienne. Ces mêmes parisiens mettaient immédiatement de l’impact et Cavani ouvrait rapidement le score. Sur une ouverture de Thiago Silva, Choupo-Moting remettait sur "El Matador" qui concluait de l’intérieur du droit face à Sels (1-0, 4e).

Les Strasbourgeois, agacés d’avoir peu le ballon, commettaient des fautes, notamment sur Neymar (9e, 10e). Lienard tentait ensuite d’inquiéter Areola mais sa tentative s’envolait (11e), alors que de l’autre côté, Choupo-Moting s’effaçait et Di Maria armait du gauche, sans succès (12e). Face à un bloc parisien bien en place, Da Costa s’essayait de loin mais Areola captait tranquillement (14e). Après une longue phase d’observation, Neymar continuait à mettre à mal la défense strasbourgeoise par ses accélérations. Aaneba était averti pour une faute sur le Brésilien (27e). Ce dernier se faisait justice, mais son coup-franc qui partait en lucarne était sorti par Sels (28e). Bis repetita quelques minutes plus tard, mais la tentative du Brésilien sur coup de pied arrêté fuyait cette fois le cadre (33e). Dans la foulée, le PSG passait proche de tuer le match et Di Maria offrait le ballon à Neymar, mais le Brésilien manquait le cadre alors que le but était vide (34e). Strasbourg répondait et après une mauvaise relance de Thiago Silva, Gonçalves claquait une volée du gauche qui flirtait avec le montant d’Areola (36e). Neymar, toujours lui, s’essayait de loin sans cadrer (37e).

Neymar sort blessé

Très en vue, Neymar claquait un corner que reprenait Cavani, mais Sels sortait un superbe arrêt réflexe (38e). Peu avant la pause, Neymar butait sur Sels avant que Di Maria ne trouve lui le poteau du portier belge (44e). À la pause, Paris menait sans forcer son talent (1-0). Au retour des vestiaires, les hommes de Thomas Tuchel continuaient leur domination, sans pour autant inquiéter Sels. La première tentative du second acte était l’œuvre de Lala, tout juste entré en jeu, mais cette dernière fuyait le cadre (53e). Dans la foulée, Grandsir tentait également sa chance, sans parvenir à inquiéter Areola, avant qu’en contre, Choupo-Moting ne manque le cadre de la tête (54e). L’ancien de Schalke 04 s’offrait une nouvelle occasion dans la foulée, mais cette fois, Sels était sur la trajectoire (55e). Neymar réalisait un petit show en éliminant deux Strasbourgeois avant de voir sa tentative filer à côté du but (57e). Seulement, touché, Neymar laissait ses coéquipiers, remplacé par Diaby (62e). Dans la foulée, Choupo-Moting tentait un lob du gauche que Sels ne parvenait pas à dévier. Heureusement pour les Alsaciens, l’attaquant du PSG n’avait pas suffisamment ajusté sa tentative (63e).

Les Parisiens continuaient d’avoir l’emprise sur la rencontre, et Strasbourg réagissait avec l’entrée de Zohi à la place de Mothiba. Cependant, les Alsaciens ne parvenaient pas à se montrer dangereux, malgré quelques phases intéressantes. Et dans le dernier quart d’heure, Gonçalves passait proche de tromper Areola mais le portier parisien était vigilant et repoussait en corner (79e). Malgré cette occasion, le PSG assurait son succès dans la foulée. Zemzemi relançait mal et Draxler trouvait Di Maria au second poteau qui terminait de l’intérieur du gauche (2-0, 80e). Les Parisiens profitaient et faisaient tourner le ballon. Gonçalves armait une nouvelle frappe, mais Areola conservait sa cage inviolée (90e). Thomas Tuchel en profitait même pour faire rentrer Jesé, qui disputait ainsi ses premières minutes de la saison (90e+1). Le Paris Saint-Germain se qualifie donc pour les huitièmes de finale aux dépens de Strasbourg, et rejoint des équipes comme le Stade Rennais, le LOSC ou encore le Stade Malherbe de Caen. De son côté, Strasbourg pourra se rattraper en Coupe de la Ligue BKT, où il recevra Bordeaux en demi-finale le 30 janvier prochain.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.