Le grand attaquant. L’été dernier, comme les précédents, l’Olympique de Marseille s’était mis en quête d’un numéro 9. Et c’est finalement Dario Benedetto qui est arrivé dans la cité phocéenne. Le buteur, qui sévissait à Boca Juniors, a rapidement conquis le cœur des supporters marseillais. Auteur de 7 buts, l’Argentin de 29 ans (il n’a plus marqué depuis 6 matches), qui souffre depuis quelque temps du talon d’Achille, n’était pas du déplacement à Lyon mercredi soir dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de France. Pour occuper la pointe de l’attaque de l’Olympique de Marseille, André Villas-Boas avait donc décidé d’aligner, sans grande surprise, Valère Germain.

Mais le natif de Marseille n’a pas vraiment brillé. Généreux dans l’effort, il n’a presque pas eu d’occasion à se mettre sous la dent. La seule vraie opportunité qu’il a eue de créer du danger est intervenue en début de rencontre. Servi idéalement par Maxime Lopez au premier poteau, Germain s’est emmêlé les pinceaux face à Andersen et a gâché une belle occasion. Son seul fait d’armes de la soirée. La Rédaction FM lui a d’ailleurs attribué la note de 2 pour l’ensemble de son œuvre. Une nouvelle soirée difficile pour l’attaquant français qui n’est pas parvenu à prendre le pouvoir à la pointe du 4-3-3 d’AVB hier soir et qui n’a surtout pas retrouvé le chemin des filets. Un chemin qu’il a perdu ces derniers mois puisqu’il est en pleine galère.

En effet, le dernier but de Germain remonte au 21 septembre 2019. C’était face à Montpellier à l’Orange Vélodrome en Ligue 1 Conforama (1-1). Depuis plus rien. Ainsi, il n’a plus inscrit le moindre but depuis pratiquement cinq mois et vingt rencontres toutes compétitions confondues (il n’a plus marqué depuis 1148 minutes de jeu). Malgré ses tentatives, l’ancien joueur de Monaco, auteur de 2 buts au total cette saison, n’a pas encore trouvé la solution. Il devra vite le faire puisque l’OM se déplacera à Lille dimanche (match à suivre en direct sur notre site en live commenté). Une rencontre pour mettre aussi un terme à sa mauvaise série personnelle, d’autant qu’AVB attend plus de ses troupes comme il l’a confié en conférence de presse après la défaite à Lyon. « On doit créer des situations, profiter et être un peu plus efficaces ». À Valère Germain de jouer !