Pensionnaire du Slavia Prague, Alex Kral (20 ans) se révèle à l’occasion du parcours européen des Tchèques, qui affronteront Chelsea en quart de finale de Ligue Europa. Le milieu défensif, convoqué pour la première fois de sa jeune carrière en sélection A de République Tchèque, était pourtant à deux doigts de rejoindre les Girondins de Bordeaux l’été dernier au moment de quitter le FK Teplice. Dans les colonnes de Denik Sport, il revient sur cet épisode.

« À Bordeaux, j’aurais appris une langue différente, j’aurais connu un environnement différent, un style de jeu différent, une mentalité différente. Peut-être que cela m’aurait aidé et rendu plus fort. Si j’avais été à Bordeaux, je jouerais en Ligue 1, j’aurais franchi un nouveau palier. Mais lorsque l’entraîneur a changé (Gustavo Poyet remplacé par Ricardo), je me suis inquiété. Avec le recul, j’ai bien fait de ne pas y aller », a glissé celui que l’on surnomme le David Luiz Tchèque en raison de sa tignasse touffue. Dommage pour le club au scapulaire.