Vendredi dernier, Unai Emery a été démis de ses fonctions d’entraîneur d’Arsenal. Le coach espagnol n’a pas résisté aux résultats décevants de son équipe depuis le début de la saison. C’est Fredrik Ljungberg, son adjoint et ancienne gloire des Gunners, qui a été nommé par intérim. Et l’ancien attaquant a reçu un soutien de poids en la personne d’Arsène Wenger, coach du club londonien pendant 22 ans, qui se dit prêt à aider son ancien joueur dans sa mission de redorer le blason des pensionnaires de l’Emirates Stadium.

« Je suis disponible. S’il a ce besoin, bien sûr que je discuterai avec lui. Freddie est quelqu’un de fantastique et d’engagé et veut s’inscrire dans la durée, a expliqué le technicien français lors d’une réunion de l’IFAB où il officie désormais. Il a une opportunité, maintenant laissons-le travailler avec ses idées et soyons derrière lui. »