À Nyon, cet après-midi, le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue Europa a accouché d’un affrontement entre le Stade Rennais, dernier rescapé français, et Arsenal. C’est Andrés Palop, ancienne gloire du Séville FC, protecteur des cages du club andalous de 2005 à 2013 et vainqueur de la C3 en 2006 et en 2007, qui a offert au club breton l’occasion d’affronter les Gunners les 7 et 14 mars prochains.

Cette double confrontation sera l’occasion de retrouvailles entre Unai Emery, coach des Gunners, et Hatem Ben Arfa, qui évoluaient encore récemment au PSG. De son côté, le gardien international tchèque Petr Cech devrait lui recevoir un accueil chaleureux de la part de ses anciens supporters. Arrivé du Sparta Prague en 2002, le portier aujourd’hui âgé de 36 ans avait passé deux saisons au Stade Rennais, avant de rejoindre Chelsea. Il a réagi sur Twitter, à l’idée de retrouver le club qui l’a fait connaître : « Quand le gardien de but fait le tirage au sort, de bonnes choses se passent ! », a-t-il lancé, visiblement ravi.