Formé à l’Atlético de Madrid, Lucas Hernandez a pris une nouvelle direction lors de ce mercato estival, le latéral français ayant rejoint le Bayern Munich. Le club allemand a en effet sorti 80 millions d’euros, soit le montant de la clause libératoire du joueur de 23 ans, pour le recruter. Un montant qui fait du champion du monde le troisième défenseur le plus cher de l’histoire derrière Harry Maguire (Manchester United) et Virgil van Dijk (Liverpool).Un prix assez élevé mais le principal concerné n’est pas sous pression pour autant, comme il l’a expliqué à L’Equipe.

« Je ne me suis jamais mis la pression. Mais je suis conscient de tous les efforts financiers faits par le Bayern pour me recruter. Ils pèsent pour un défenseur. On vit aujourd’hui avec ces sommes énormes dans le football. Je connais ces réalités. C’est pour ça que j’ai bossé comme un fou et tout mis en oeuvre pour redevenir vite opérationnel. Je ne veux pas décevoir le Bayern et ses supporters. Je suis dans les temps, quasiment à 100 % après deux matches comme titulaire en Bundesliga », a lâché l’ancien Colchonero

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10