Bryan Soumaré. Ce nom est inconnu du grand public, mais pas des recruteurs français. Scruté depuis sa plus tendre enfance par de nombreux recruteurs (Sochaux, Lens, OM), ce pur gaucher de 19 ans, capable d’évoluer aussi bien sur l’aile gauche que sur la droite ou bien en milieu box to box, casse la baraque cette saison du côté de l’Olympique Saint Quentin en National 3 avec 7 buts et 8 passes décisives en une demi-saison.

Suffisant pour voir plusieurs clubs de L1 et L2 se pencher très sérieusement sur ce joueur très fort en un contre un et que ses coéquipiers surnomment affectueusement le petit Messi. Selon nos informations, Lens, Reims et Strasbourg sont très intéressés par son profil et auront d’ailleurs l’occasion de le voir évoluer ce samedi en 1/32e de finale de la Coupe de France face au FC Metz, une écurie de Ligue 2.