Dans le cadre des seizièmes de finale de la Coupe de France, Gonfreville pensionnaire de National 3 accueillait le LOSC au stade Océane du Havre. Christophe Galtier qui attendait un sursaut d’orgueil de ses joueurs, n’a pas forcément dû être rassuré par la prestation de ses troupes. Il fallait attendre la 69e minute pour voir les Dogues prendre les devants dans ce match. Bien servi par Bamba, Rémy permettait aux siens d’ouvrir le score (0-1, 69e). Dans les ultimes secondes, Osimhen (0-2, 90+2) parachevait le succès lillois. Le LOSC se qualifiait sans briller pour les huitièmes de finale.

Dans l’autre match de 15 heures, Belfort pensionnaire de National 2 recevait l’AS Nancy-Lorraine au stade Roger-Serzian. Les locaux ouvraient rapidement le score par Grasso (0-1, 7e). L’ASNL recollait au score avant la demi-heure de jeu par Dembele (1-1, 25e). Deux minutes plus tard, Ndoh manquait un penalty pour le club lorrain. Juste avant le dernier quart d’heure, Regnier permettait à son équipe de reprendre l’avantage (2-1, 73e). Ce dernier s’offrait un doublé en transformant un penalty (3-1, 78e). Belfort validait ainsi son billet pour les huitièmes de finale en se payant le scalp d’un pensionnaire de Ligue 2.

Les résultats des matchs de 15h

Gonfreville 0-2 LOSC : Rémy (69e), Osimhen (90+2) pour le LOSC

Belfort 3-1 AS Nancy-Lorraine : Grasso (7e), Regnier (73e, 78e sp) pour Belfort ; Dembele (25e) pour l’ASNL