Lionel Messi n’y est pas allé de main morte durant la Copa America, que l’Argentine a achevée à la troisième place. Les arbitres, la VAR, la corruption, le favoritisme pro-Brésil, il a souvent sorti la sulfateuse en zone mixte pour dire ce qu’il pensait de l’édition 2019 de la compétition. La nervosité de Messi s’est aussi exprimée lors de la petite finale, pour la troisième place, où il a été expulsé, ce qui l’a poussé à faire une ultime sortie médiatique remarquée.

« Nous ne devions pas faire partie de cette corruption, de ce manque de respect pour la Coupe entière. Nous étions là pour plus. La corruption, les arbitres et tout ce qui ne permet pas aux gens de participer au football, le spectacle, ça le gâche un peu. Il ne fait aucun doute que tout est fait pour le Brésil, j’espère que la VAR et l’arbitre n’influenceront pas la finale et que le Pérou pourra concourir normalement ». Pour son œuvre, la CONMEBOL avait décidé de sévir. Mais elle a été bien plus clémente qu’annoncée, puisque le numéro 10 argentin s’en sort avec un match de suspension et une amende de 1 500 dollars. Messi ne devrait pas avoir à vider son PEL.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10