Après un temps d’adaptation à son arrivée à l’été 2018, Fabinho (26 ans) s’est imposé comme un élément incontournable de l’organisation de Jürgen Klopp du côté de Liverpool. Le Brésilien, révélé à l’AS Monaco, a expliqué quel était son rôle chez les Reds au cours d’un long entretien accordé à El Pais. « Je dois couvrir l’espace dans le dos des latéraux quand ils montent. (...) Je dois lire le match. Si je pense pouvoir récupérer le ballon en montant d’un cran, je le fais. Normalement, Henderson et Wijnaldum s’occupent du pressing. Nous savons que si l’un d’entre nous monte, ceux qui restent feront tout pour le couvrir. Tu dois avec la bonne lecture pour monter au pressing et, en même temps, avoir la confiance en ceux qui te couvrent. C’est pour cela que nous parlons beaucoup », a-t-il confié avant de poursuivre.

« Jouer dans cette équipe n’est pas facile. Il n’est pas évident d’être à la hauteur physiquement et d’avoir l’intensité nécessaire. Mais quand tu t’habitues à ce style, c’est vraiment très agréable. Concrètement, à mon poste, je peux souvent avoir le ballon. Dernièrement, les adversaires nous attendent davantage derrière et cela nous oblige à avoir plus de patience et me donne plus de temps. Je peux prendre le temps d’analyser davantage le match et choisir entre le jeu long et le jeu court. C’est pour cela qu’il est bon d’avoir beaucoup de solutions offensives. Le fait qu’il y ait sept joueur qui bougent pour demander le ballon cause des maux de tête pour l’adversaire. De plus, j’ai une grande confiance en mes centraux, Van Dijk, Matip ou Gomez. Parfois, il y a des un contre un avec les attaquants, mais il y a une très bonne communication », a-t-il conclu.