Alors que l’épidémie de coronavirus se propage de plus en plus en France (près de 1800 cas et 33 décès), la LFP a décidé ce mardi que les championnats de Ligue 1 et Ligue 2 se tiendront à huis clos jusqu’au 15 avril. Une décision pas assez forte pour Waldemar Kita. Dans un entretien pour RMC Sport, le président du FC Nantes a demandé l’arrêt de la Ligue 1 pour deux semaines, afin de protéger au mieux les clubs.

« Les joueurs, ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de spectateurs qu’ils ne risquent pas de ramener le virus avec eux et se le redonner. Il y a aussi le personnel, le staff, tout un groupe qui est là. Je pense qu’on ne se préoccupe pas du tout de la santé des joueurs », s’est-il exprimé. Le patron de l’actuel 13e de Ligue 1 souhaite que la France prenne exemple sur la Suisse et l’Italie, qui ont respectivement suspendu leur championnat jusqu’au 23 mars et 3 avril. Affaire à suivre.