Avec la descente des QPR en seconde division, on pensait que le portier Julio César prendrait la tangente. Courtisé par des clubs comme Arsenal, Naples ou encore la Fiorentina, le gardien de la Seleçao a finalement décidé de rester, privilégiant à première vue son salaire au challenge sportif.

Il s’est néanmoins défendu de son choix dans les colonnes de Globoesporte. « Je n’ai jamais pensé à quitter QPR et jouer en Championship ne compromet pas ma participation au Mondial. »