L’attitude des supporters de l’Olympique Lyonnais a fortement déplu à la haute instance du football français. En effet, le club présidé par Jean-Michel Aulas a vu une enquête disciplinaire être ouverte à l’encontre de son club. Le motif ? Certains supporters sont soupçonnés de « comportements racistes » lors du 8ème de finale de l’Europa League contre le CSKA Moscou.

En attendant de connaître la décision de l’instance européenne, la LFP, par la voix de sa présidente Nathalie Boy de la Tour, a d’ores et déjà condamné ce genre d’incident qui reflète une mauvaise image au football français. « Nous avons découvert ces événements. Bien entendu, tout acte de racisme ou d’antisémitisme est à dénoncer et à punir de façon très ferme, cela n’a rien à faire dans un stade de foot. »