Dans le cadre de la cinquième journée de Ligue des champions, le Valence CF accueillait Chelsea à Mestalla. La formation espagnole qui avait étrillé le LOSC (4-1) lors de la journée précédente, croyait encore à ses chances de qualification au coup d’envoi. Côté Blues, on voulait frapper fort après le nul spectaculaire obtenu lors de la dernière journée face à l’Ajax (4-4). Au début du match, Albert Celades alignait un 4-4-2 avec le duo Rodrigo, Maxi Gomez en attaque. Frank Lampard optait pour un 4-3-3 avec le trio Pulisic, Abraham et Willian en pointe. Peu après le quart d’heure de jeu, Valence se procurait une occasion franche. Bien alerté par Parejo, Rodrigo sur la droite distillait un bon centre pour Maxi Gomez qui ratait l’immanquable seul devant Kepa (19e). Onze minutes plus tard, les Ches se montraient une nouvelle fois dangereux avec Parejo qui servait Gomez dont la frappe croisée était déviée par Kepa (30e). Sept minutes plus tard, Chelsea montrait enfin le bout de son nez.

James sur la droite distillait un excellent centre pour Abraham dont la volée obligeait Cillessen à dévier en corner (38e). Mais deux minutes plus tard, les hommes de Celades ouvraient le score. Rodrigo sur la droite centrait pour Soler qui d’une belle volée ajustait Kepa (1-0, 40e). Chelsea n’avait pas le temps de gamberger et égalisait dans la foulée. Sur un ballon mal renvoyé par la défense espagnole, Kovacic décochait une belle frappe qui venait mourir dans le petit filet de Cillessen (1-1, 41e). Juste après la pause, les Blues prenaient le contrôle des opérations. Sur la droite, Kanté centrait pour Zouma qui touchait le ballon de la tête, Pulisic traînait dans l’axe et ajustait Cillessen (1-2, 52e). Onze minutes plus tard, le Valence CF ratait le coche. Dans la surface, Jorginho ne voyait pas Gaya dans son dos et commettait l’irréparable. L’arbitre indiquait le point de penalty. Kepa repoussait la tentative de Parejo (63e). En fin de match, Valence revenait au score grâce à un centre-tir de Wass qui surprenait Kepa (2-2, 82e). Grâce à ce nul, les deux équipes occupaient les deux premières places du groupe.