Parti de Wolfsbourg en 2016, Bas Dost devrait faire son retour en Allemagne. En principe. Il y a trois jours, le Sporting CP annonçait qu’un accord de principe avait été trouvé avec l’Eintracht Francfort pour le buteur néerlandais. Sauf que l’attaquant de 30 ans, aux 76 buts en 3 saisons de Ligas NOS n’a toujours pas rallié le club de Bundesliga. La faute à un agent trop gourmand ?

Un million d’euros. Selon O Jogo, Gunther Neuhaus, agent de Bas Dost, réclame 500 000 euros de dédommagement au Sporting CP, pour les deux années de contrats qu’il restait à son poulain à Lisbonne. Une somme que le club n’est pas disposée à payer. Lui qui devrait toucher 8 millions d’euros (10 M€ si l’on compte des bonus) de la part de l’Eintracht, alors que des écuries chinoises ou russes proposaient entre 12 M€ et 15 M€ pour l’attaquant. Dans un communiqué, le Sporting Clube de Portugal donne sa version du dossier et n’hésite pas à mettre le joueur et son agent devant leurs responsabilités.

Le communiqué du club :

1. En mai 2019, le joueur Bas Dost a informé l’entraîneur qu’il voulait quitter le Sporting ;

2. Quelques jours plus tard, son agent a rencontré le président du Sporting et son directeur sportif, et a transmis que Bas Dost voulait quitter le Sporting, car il considérait avoir terminé son cycle au club ;

3. Suite à cette conversation, le Sporting et l’agent ont travaillé ensemble au départ du joueur ;

4. Au cours des derniers mois, plusieurs clubs en Chine, en Russie, en Turquie et au Mexique ont manifesté leur intérêt. Bas Dost a refusé d’écouter les propositions, informant le Sporting que sa décision de quitter le club n’était pas basée sur des raisons financières, mais personnelles ;

5. Bien que ces propositions furent beaucoup plus intéressantes financièrement que celle qui leur a été faite dernièrement, le Sporting a respecté la décision du joueur, cherchant des alternatives en accord avec ses intérêts et sa volonté ;

6. Il y a environ une semaine, l’agent a informé le Sporting que l’Eintracht Francfort s’intéressait à Bas Dost et que ce club et ce championnat répondaient aux attentes du joueur, ce qui a permis de conclure un accord avec le club allemand ;

7. Le Sporting, qui, comme le confirme l’Eintracht Francfort, est convenu d’un accord de principe, a été surpris par les exigences financières de dernière minute du joueur qui empêche le transfert ;

8. Le Sporting sait très bien qui place et pourquoi de fausses informations dans la presse d’aujourd’hui ;

9. L’administration du Sporting est prête à conclure un accord gagnant-gagnant, mais elle restera ferme et intransigeante dans la défense des intérêts du Sporting, éloignée des pressions médiatiques de ce type.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10