Elle avait déjà des cheveux bleus, elle a désormais un Ballon d’Or. Megan Rapinoe (34 ans) devient la deuxième femme de l’histoire (seulement) à remporter la plus prestigieuse des récompenses individuelles dans le football. L’Américaine, qui succède à la Lyonnaise Ada Hegerberg, a largement eu les faveurs des votants, devançant Lucy Bronze et Alex Morgan. Elle avait terminé 9e l’an dernier.

Il faut dire qu’elle sort d’une saison exceptionnelle. Elle a explosé aux yeux du monde entier en remportant la Coupe du Monde avec les États-Unis. De cette compétition en France, elle termine meilleure buteuse (6 réalisations) et a été sacrée meilleure joueuse. Avec son club du Reign FC de Seattle, elle a inscrit 34 buts cette saison (5e au classement) mais a échoué en demi-finale du National Women’s Soccer League.