La rencontre entre le FC Metz et l’Olympique Lyonnais n’en finit plus de faire jaser. Battus par les hommes de Rudi Garcia (0-2, 26e journée de Ligue 1), les Messins ne digèrent pas leur défaite. Pour plusieurs d’entre eux, l’arbitrage en est l’une des principales raisons, puisque Éric Wattellier, l’arbitre de la rencontre, a accordé un penalty à Lyon (transformé par Moussa Dembélé) mais aussi expulsé Habib Diallo (24 ans), le meilleur buteur de Vincent Hognon. Matthieu Udol (23 ans), sanctionné pour une main sur le premier but des Gones, était par exemple très remonté contre le juge de cette partie après le coup de sifflet final.

« Il y a eu beaucoup de faits de jeu. On sort avec un suspendu. Il y a ce penalty, des décisions particulières de l’arbitre... Ils pleuraient beaucoup sur certaines actions et l’arbitre a choisi un peu son camp. Il y a quand même un sentiment d’injustice même si on n’a pas marqué ce but », a déclaré le défenseur messin au micro de Canal Plus. Jean-Michel Aulas y est lui aussi allé de sa déclaration et n’a pas été tendre envers les joueurs de l’actuel 15e de Ligue 1.