Nantes a été battu à Angers 2-0 après une rencontre assez terne. Les Canaris sont désormais 12e avec 37 points à dix matches de la fin du championnat et n’ont donc plus grand-chose à jouer. Après la rencontre de samedi, Christian Gourcuff (64 ans) a fait part de sa colère. Il n’a pas aimé le match de ses joueurs, coupables d’être restés dans un faux rythme et en peine d’imagination sur le terrain.

« Nous n’avons pas réussi à mettre du rythme dans notre jeu, c’était le constat à la mi-temps mais on a été incapable de rectifier le tir. Cette absence de mouvement et de générosité dans les courses ne nous permet pas de créer des occasions. On a globalement la maîtrise mais c’est une illusion. On a la maîtrise du jeu mais on reste dans un ronron qui ne nous permet pas de déséquilibrer l’adversaire. Il n’y a aucune créativité. Le porteur du ballon reçoit le ballon arrêté, on ne peut pas créer le décalage. Il y a beaucoup de déchets parce qu’on n’anticipe pas. Et en fin de match, on perd toute lucidité, on tente, mais en ordre dispersé » a regretté l’entraîneur nantais.