Sorti sur civière à la 51e minute de la rencontre entre son FC Nantes et Montpellier (2-1) ce samedi, le buteur des Canaris Filip Djordjevic inquiétait. Touché au genou, l’attaquant serbe laissait en effet craindre le pire. Mais bien que le ligament ait été touché, du côté du FCN, on préfère parler d’entorse plutôt que de rupture.

« Apparemment c’est une entorse au genou, mais il faut attendre dimanche et lundi une fois qu’il aura passé des examens approfondis pour en savoir plus » a témoigné Bruno Baronchelli, entraîneur adjoint, au micro de RMC. Un diagnostic plus lourd relèverait du coup dur, dans une dernière ligne droite où les Nantais sont engagés dans la course au maintien...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10