Il n’aura échappé à personne que le Stade Malherbe de Caen traverse une saison compliquée. Dix-neuvième de Ligue 1, le club normand n’a enregistré que 3 succès lors de l’exercice en cours, pour 10 nuls et 12 défaites. À treize journées de la fin du championnat, le SM Caen a donc décidé de réagir. Si le bruit courait ces derniers jours, c’est désormais officiel : « dans l’optique du maintien parmi l’élite, le Stade Malherbe a souhaité apporter un souffle nouveau à son staff sportif à travers le regard expérimenté de Rolland Courbis », a déclaré le club dans un communiqué.

« Conscient de sa situation sportive, le SMC devait trouver une vision complémentaire à son approche quotidienne de la Ligue 1. En misant sur l’expérience de Rolland Courbis, longue de 30 ans et de 840 matchs passés sur le banc, le club s’offre de nouvelles perspectives en vue du maintien. Rolland Courbis est un homme de caractère, une personnalité respectée dans le football professionnel et un consultant apprécié pour la justesse de ses analyses. Il viendra proposer un regard neuf afin de construire collectivement les solutions nécessaires dans la course au maintien. En outre, la personnalité et le savoir-faire de Rolland Courbis sont autant de qualités qui, à n’en pas douter, faciliteront le déclic recherché. Stade Malherbe souhaitait en premier lieu donner une valeur ajoutée à son staff ; la venue de Rolland Courbis s’accompagne donc du maintien de la confiance accordée à Fabien Mercadal. Le club, fidèle à ses valeurs, capitalise donc sur la complémentarité pour aller vers l’avant et trouver la meilleure issue sportive en fin de saison.Toute l’équipe du Stade Malherbe souhaite donc la bienvenue à Rolland Courbis, » peut-on lire sur le site du club, qui confirme donc Fabien Mercadal, arrivé en début de saison, dans ses fonctions.