Recruté cet été pour la modique somme de 26 M€ (+ 4 M€ de bonus) à la Sampdoria de Gênes, Joachim Andersen (23 ans) n’a pas connu des débuts flamboyants sous la tunique de l’Olympique Lyonnais, même s’il a su redresser la barre lors de ses dernières sorties. Le défenseur central, sélectionné avec le Danemark contre la Suisse (qualifications Euro 2020) et le Luxembourg (amical), a évoqué ses difficultés en France face à la presse danoise.

« Je suis arrivé à Lyon à la mi-juillet, je me suis blessé. Ainsi, pendant les deux ou trois premières semaines, je ne pouvais rien faire à cause de ma blessure. Bien sûr, c’était frustrant, et c’était aussi un peu dur au début, parce que vous voulez vous présenter sous votre meilleur jour pour vos débuts. Ils ont misé beaucoup d’argent sur moi. Ensuite, j’ai commencé à m’entraîner avec l’équipe et je sentais que je ne pouvais pas me donner à cent pour cent, car je pouvais encore sentir quelque chose dans mon genou, alors ce n’était évidemment pas un départ optimal. Je devais aussi m’habituer à un nouveau style de jeu. C’est quelque chose de complètement différent du football italien, où j’étais habitué à ce que tout le monde sache quoi faire avec une bonne organisation. Vous sous-estimez également ce qui se passe hors des terrains. Il y a beaucoup de choses à maîtriser », a-t-il lancé, relayé par Ekstra Bladet.