« La direction du club d’Al-Duhail est parvenue à un accord avec l’entraîneur Nabil Maâloul pour résilier son contrat avec le club par consentement mutuel (...) » peut-on lire dans un communiqué publié sur le site du club basé à Doha, au Qatar. Propulsé au poste d’entraîneur d’Al-Duhail après une Coupe du Monde 2018 passée à la tête de la sélection tunisienne, Nabil Maâloul avait remplacé le très apprécié Djamel Belmadi, parti diriger la sélection algérienne.

Al-Duhail restait sur trois matchs sans succès et l’élimination en quarts de finale de la Ligue des champions de l’AFC face à Persepolis, à la fin du mois de septembre, n’avait semble-t-il pas été digéré par la direction du club. Al-Duhail, dispose du plus gros budget du Qatar depuis que le cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, propriétaire du Paris-Saint-Germain, en a pris le contrôle. Actuellement deuxième de première division qatarienne, Al-Duhail compte deux points de retard sur le leader Al-Sadd, après 15 journées.