Cet après-midi, l’attaquant du Real Madrid Luka Jovic a fait parler de lui. La raison ? Le Serbe a brisé la quarantaine imposée aux Merengues pour se rendre dans son pays. Un acte qui a énormément fait jaser en Espagne où l’état d’urgence a été instauré depuis quelques jours pour lutter contre le coronavirus. Depuis, le joueur s’est expliqué et excusé.

Mais AS a relayé ce soir des propos du président de la Serbie, Aleksandar Vucic. Et ce dernier ne fera pas de cadeau au madrilène. « Il y en a un qui se trouve dans un hôtel (le joueur d’Ascoli Nikola Ninkovic) et un autre dans son appartement (Jovic). Si l’un des deux quitte son logement, il sera arrêté. Je crois que les deux regrettent ce qu’ils ont fait, mais je leur ferai comprendre que la vie de son concitoyens est plus importante que leurs millions. » Ambiance.