Jean-Pierre Caillot est amer. Alors qu’il avait promis d’honorer les champions du Monde français après leur sacre en Russie, le président du Stade de Reims ne pourra pas voir son vœu être exaucé. La faute aux dirigeants parisiens, dont l’attitude a profondément déçu le dirigeant du club de Champagne-Ardenne qui regrette en fait de ne pas avoir leur accord pour offrir un jéroboam de champagne à Alphonse Aréola et Kylian Mbappé.

« Au Stade de Reims, on essaie toujours de faire ce qu’on dit. Fiers de nos champions du monde, nous avions décidé de les honorer à notre manière. Tout cela me déçoit, d’autant que nous avions pris toutes les précautions pour ne pas aller à l’encontre des enjeux commerciaux du PSG. On nous a d’abord dit : "Pas de photo". Puis que les joueurs ne posent pas avec un champagne d’une marque différente que celle utilisée au PSG, ce qui peut s’entendre. Mais lorsque nous avons accepté de poser avec cette marque, le PSG a carrément refusé. En fait, ce n’était qu’un prétexte », a confié le président rémois, frustré de ne pas pouvoir tenir ses engagements, dans les colonnes de l’Union.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10